Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 23:08

 

 

 

 

                La vie tient à un fil

Un fil tissé en contre-jour dans le jour finissant
                  

                    La vie se pose sur le fil du rasoir

                         La vie se noie au fil de l'eau

 

 

                    Les boat people s’engloutissent au Sud de l'Europe
             

Renversés par la lame de fond

                         

                                  Des portes qui se claquent,


                             Des fenêtres qui se blindent,

 


 

 

La-main

 


 

 

 

Des verrous qui se tirent.

 

 

 

 

 


La vie file devant les hurlements


                              Des juntes au pouvoir


                 La vie supplie

La vie s’aumône


 

               Le ventre se déchire

 


                                   La vie s’effroie

                 

 

             L’enfant  


                                     Dans les bras émaciés


      Dort sans plus qu’un souffle


      Ne soulève son thorax.

 

 

 

 

 

Où-vas-tu,-mon-Afrique


 

 

 

            L’assiette est vide.

 

                                     Les tombereaux de lait

Serpentent en lézards anguleux

                      Sur la route étincelante.

 

      Le biberon

                             

                       gît sur le sol

 

                                        

                                           inutile.

 

 

          Les verrous claquent et se tirent.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> je découvre ton blog - survol (rapide pour aujourd'hui) : tu es gaucher ? j'aime bien tes couleurs dominantes bleu et or - "je m'indigne donc je suis".bravo. Emma<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Je suis droitière. Ta question m'intrigue ...<br /> <br /> <br /> Merci pour tes encouragements.<br /> <br /> <br /> Oui, je m'indigne<br /> <br /> <br /> Parce que l'humiliation, la dégradation de l'être humain, les inégalités et injustices instituées ne m'ont jamais laissé indifférente. Les gouvernements français, depuis que nous sommes en<br /> république, ne les avaient pas mises en oeuvre comme règle de fonctionnement de l'Etat et de la nation comme aujourd'hui.<br /> <br /> <br /> Parce que la résistance aux mesures dégradantes s'impose à moi comme une évidence.<br /> <br /> <br /> Parce que si le partage permet à chacun de manger à sa faim, d'avoir un abri pour l'hiver, il est inacceptable qu'il n'est pas lieu.<br /> <br /> <br /> Parce que pour moi, il n'est pas d'homme qui est plus de droit à vivre que d'autres.<br /> <br /> <br /> .<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> La vie au fil de l'eau<br /> Le regard tendre<br /> La vie, deux mains...<br /> <br /> Pénéloop<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Un regard dans la nuit.<br /> <br /> <br /> L'éclair d'un sourire.<br /> <br /> <br /> Le martèlement de la danse.<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> J'aime beaucoup ces 2 tableaux !!!<br /> Des couleurs qui éclatent, de la vie...<br /> Bravo et à bientôt<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> A bientôt Didier - les nouveaux dessous chics et chocs sont arrivés-<br /> <br /> <br /> Et merci !<br /> <br /> <br /> <br />