Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 09:29

 

... Ou dans les champs

 

 


 

 

Le chénopode est appelé dans le langage populaire "chou gras". Il a donné naissance à l'expression "faire ses choux gras" - tirer profit de quelque chose.

 


 

 

Connaissez-vous le chénopode, cette fleur qui pousse facilement partout où il y a de la place ?

 

Je vous propose une recette bien verte et le plaisir de cuisiner une "mauvaise herbe", délicieuse.


Faites revenir une échalotte. Puis durant un instant une gousse d'ail émincé le temps qu'elle dégage cette bonne odeur qui fait saliver. Ajoutez quelques feuilles d'oseille, si vous en avez. Laissez revenir 2 mns. Mettez une bonne quantité de feuilles de chénopodes (un bon saladier de feuilles - les tiges ne se cuisinent pas, elles sont trop filandreuses), un tiers de cuillère à café de curcuma en poudre, sel, poivre. Laissez revenir à feu très doux pendant une vingtaine de mns.
Enlever du feu. Ajouter un peu de crème de soja.


Découpez des triangles de pâte feuilletée.


Fourrez-les avec la préparation. Ajoutez quelques lamelles de bacon. Refermez. Humidiez les bords en appuyant avec les dents d'une fourchette placée perpendiculairement au bord de la pâte.  Badigeonnez les triangles au pinceau avec un jaune d’œuf afin qu'ils prennent une belle couleur dorée à la cuisson. Mettez à four chauffé à 200° pendant 15 à 20 mns.

 

Vous pouvez accompagner ce plat d'une salade de tomates.

 

 

 

Et si les places des villes faisaient honneur aux chénopodes : les amateurs pourraient récolter leur repas du soir.

Et si sur de grandes pancartes fleurissaient les recettes de cuisine proposées par les cuisinières et les cuisiniers de chénopodes.

 

 

 

 

Place aux herbes folles et à l'imagination!

 

 


 

 

Cela ressemble à quoi un chénopode  ... Cliquer ici

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court
commenter cet article

commentaires