Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 12:55

 

 

 

 

 

La menthe pousse, généreuse et odorante.
Ses fleurs s’offrent, nombreuses.
Il a fallut quelques temps avant qu’elle ne soit visitée.
Aujourd’hui, ce sont deux abeilles,
Un gros bourdon et une brigade d’ailes vives
Dont je ne connais le nom.

Soudain, il est là.
Je ne vois plus que lui.

Quand je passe dans l’allée,
Il s’éloigne, volète alentour,
Me faisant languir.
« Reviendra-t-il ? »

Autour de lui s’organise un ballet dansant.
Une chorégraphie aérienne improvisée.
Les curieux scrutent les costumes.
On entend des « Oh ! » et des « Ah ! »
On s’étonne de la beauté des couleurs.

Les décors ont adopté la tendance verte.
Les coulisses dégagent un parfum naturel.
Les lumières sont réglées sur sunlight.

Aglais Urticae, la beauté éblouissante,
Vient d’entrer en scène.

 

 

 

 

 

Aglais-Urticae.jpg

 

 

 

 


Petite Tortue, Vanesse de l’Ortie ou Aglais Urticae.
Le nom Aglais est un hommage à Aglaia (Aglaé), l'une des trois Charites, déesses de la mythologie grecque, personnifiant la vie dans toute sa plénitude, le don et tout ce qui peut apporter le bonheu
r. Aglae représente la beauté dans ce qu’elle a de plus éblouissant.
Le terme urtica fait référence à la principale plante hôte de la chenille de ce papillon, Urtica dioica, la grande ortie.

 


 

 

Aglais-Urticae-nuit.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Des histoires en photos
commenter cet article

commentaires

Marieluce 22/08/2013 21:09

Comment une telle beauté peut-elle se poser sur des orties, et rester aussi élégante dans son vol ?

l'oeil qui court 23/08/2013 22:10



C'est sa chenille qui se pose sur les orties. Le papillon est en voie de disparition. On suppose que c'est dû au réchauffement climatique et à la diminution de la quantité d'eau que comportent
les feuilles d'orties peu hydratées en raison du manque de pluie.



Jeanne Fadosi 17/08/2013 18:34

de bien belles photos et sûrement des visiteurs qui t'on inspirés.

l'oeil qui court 23/08/2013 22:08



Bonjour Jeanne,


Ta phrase : Des viviteurs t'ont inspiré" est mystérieuse pour moi. Que veux-tu dire ?