Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 22:29

 

 

 

 

Ancien libéral, écœuré par le monde du travail, je voterai Mélenchon

 

Un article de François Kahn. Il a fait HEC, fait partie des 5% de Français qui paient le plus d'impôts.


"Au cœur du soi-disant capitalisme de l’intelligence, j’ai vu une dévalorisation systématique des capacités intellectuelles dans le travail, la destruction et une valorisation systématique des tâches les plus formelles et superficielles, les moins approfondies, les moins créatives."dit-il

"Nous finissons(...)  par accepter (et parfois, par reproduire) un mode de management anxiogène reposant sur la terreur et la menace"

 

"Il est urgent de comprendre que nous partageons tous un même destin, et que nous pouvons changer les règles qu'on tente de nous imposer, qu'il est possible de retrouver la maîtrise de notre avenir."

 

 

Pour lire l'article, cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires

Armide+Pistol 30/04/2012 13:34

Plu que " la bêtise des dirigeants" ( ils savent très bien ce qu'ils font), je dirais "cupidité des financiers"

Tricôtine 30/04/2012 10:17

Un oeil qui court de bon matin chez toi et voilà en mots le résumé d'une vie au travail anéantie par la bêtise des dirigeants ... pff que ça fait du bien de créer à nouveau, de prendre le temps de
se retrouver et de mettre au repos un néon qui a besoin d'humanité pour fonctionner à plein régime. Merci je fais partie de ces victimes de l'abêtisation des tâches journalières , je me suis
retrouvée exactement dans tout ce qui y est décrit, mais je me soigne pour rebondir autrement quand le corps aura repris ses esprits !! Un grand grand merci pour ce partage ! :0)

l'oeil qui court 01/05/2012 23:19



C'est le temps du muguet. Il parsème les bois dans le clair obscur des journées de mai, entre tâches de soleil et profondeur d'ombre. Les rosiers ouvrent leurs premières pétales.
Le lilas embaume alentour.  Il y a eu les premières tartes à la rhubarbe. Trop chère cette année. Peut-être l'année prochaine. Les ancolies des Alpes se préparent. Bientôt, leur bleu intense
ravira le jardin. En juin, nous goûterons fraises et cerises. La vie a des couleurs de fruits et des odeurs de fleurs.