Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 19:30

 

 

 

  Les gaz de schiste,

Qu'est-ce que c'est ?


ICI

 

 

 

En France, pendant le déroulement du Grenelle de

l'environnement, Jean Louis Borloo a signé une

autorisation de prospection en vue d'extraire les gaz de schiste

Des permis d'exploration ont été accordés, dans un premier

temps, puis se transformeront en permis d'exploitation.

Plusieurs entreprises qui sentent  le filon financier plus

qu'intéressant se sont positionnées.

Il y a Total, Elf, la compagnie multinationale américaine

Schuepbachen en Ardèche,...

 

En Alsace, une zone allant de Sélestat situé au Sud du Bas-Rhin et s'étendant au Territoire de Belfort est convoitée et peut-être déjà accordée à l'entreprise BNK Petroleum. Les élus ne parviennent

pas à obtenir d'informations précises. De mystérieuses cartes sur

le site du ministère laissent pressentir des accords passés.

 

 


En France, le sol appartient au propriétaire du terrain. Mais le

sous-sol appartient à l'Etat. Les propriétaires des terrains concédés

ne pourront  pas refuser le forage de leur champ ou de leur jardin.

 

 

 

L'entreprise américaine, Halliburton, qui a mis au point la

technique après des années de recherche est seule détentrice

du brevet. Dick Cheney, vice Président des Etats Unis avait

annulé les lois de protection sur  l'eau potable pour permettre

son activité.

L'exploitation s'appuira sur des jeux d'alliances fructueux pour les acteurs en présence. Ils augmenteront la facture du consommateur.

Et dilueront les responsabilités.

 

Il s'agit de stopper la marche de cette machine destructrice tant

pour la nature que pour l'homme avant sa mise en oeuvre.

Ces forages ont commencé il y a 20 ans aux USA. Plus du tiers

du pays est perforé et souffre des mêmes maux. Les rivières sont polluées. Toute la faune aquatique meurt. Des gargouillis de gaz fleurissent à la surface des ruisseaux. Les habitants sont malades,

parfois très gravement. Ils envisagent de partir. Mais craignent

de trouver la même situation ailleurs. Ils n'ont pas tous, loin s'en

faut, les moyens de tout recommencer.

 

Sandrine Bélier et José Bové, députés européens écologistes se battent tout particulièrement pour obtenir les informations soigneusement cachées de l'avancée de ces prospecteurs, des techniques, de leur conséquences. Ils tentent d'informer au parlement et au sénat  pour orienter la loi nationale et européenne dans un sens de protection des habitants et du patrimoine naturel.

 

 

 

Sandrine,-José

 

 


 

Le parlement a amendé la loi d'interdiction des forages

qui vient d'être votée. Seule la fracturation hydraulique est interdite. Les entreprises bénéficiaires de permis devront préciser quelle est la technique qu'elles emploient pour voir maintenue leur autorisation d'exploration. Envisageons que demain la fracturation hydraulique s'appelle exploration liquide souterraine, votre jardin pourra être perforé sans problème et vous bénéficierez du subtil mélange de quelques 596 produits chimiques aromatisés au gaz.

 

En Allemagne aussi, la prospection commence. Au Nord de la

Grande-Bretagne, il y a déjà des forages. La Pologne est également pressentie.

 

 

Plus d'informations

 

 

Le film  en 6 parties   cliquez ici 

 

 

L'histoire politique des permis d'exploration    

et la mobilisation  cliquez ici

 

 

La pétition      cliquez ici 

 

 

 

Comment agir ?


 

Contacter les associations écologiques de sa région.

Informer ses connaissances.

Diffuser la pétition.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires