Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 20:03

 

 

 

 

 

 

Les humains ont posé l’arrondi de leur pantalon sur un banc.

Ils devisent en bonne entente. Les enfants font des châteaux de sable.


 

En un instant, il est debout. Il s’avance au milieu de la place de jeux.

Les yeux unanimes se lèvent sur lui. Il ne regarde personne pourtant

chacun se sent appelé.

Il déploie sa cape faite de légèreté. L’étend de part et d’autre de son

corps en un geste généreux. Et s’envole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il déploie sa cape

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Nouvelles et histoires
commenter cet article

commentaires

Suzâme 28/03/2011 17:38


Du beau rêve... Aujourd'hui, c'est un trésor d'imaginer un personnage à suivre du bout de l'âme. Suzâme


adamante 23/03/2011 23:36


A-t-il souri ?
Est-il comte ?
Généreux ? Vraiment ?
J'arrête là les questions.
Belle soirée


Snow 22/03/2011 04:09


À faire sans retenue. Quel bien-être ensuite. Tous les carrés de n'importe quoi se valent tant qu'à moi si je peux étendre mes ailes. Bises Marie


gi 21/03/2011 22:51


cette "ascension" est bien poétique !