Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 23:47

 

 

 

 

Cere--.jpg

 

 

 

 

 

Au fil de l'eau,

 

s'écoule le chant de la vie.

 

De la sécheresse

 

Sont nées des tresses de corolles blanches.

 

Les hommes imperturbables

 

Déclinent leurs cris de puissance

 

Sourds au souffle rauque

 

De la terre qui se craquèle,

 

Se dilate, s'empoisonne.

 

Les hommes de pouvoir

 

Eructent leur folie ravageuse malgré les appels

 

Désespérés qui s'élèvent

 

Et retombent comme les morceaux lépreux d'un crépis sans âge.

 

 

 

ICI

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 30/06/2011 11:45


Combien de temps encore les hommes continueront-ils à empoisonner la terre avant de réagir et de dire non, tous ensemble ?


Eglantine 18/06/2011 11:17


je souhaite te dire que j'ai apprécié l'ensemble avec un grand plaisir ...


Dan 17/06/2011 08:58


Je ne suis pas foncièrement péssimiste mais labeauté de la nature ne sera pas suffisante pour arrêter la folie du profit. Amicalement dan


Armide+¨Pistol 17/06/2011 01:49


La nature a toujours réponse à tout.