Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 21:24

 

 

 

 

DSCN0363w.jpg

 

 

 

Je descends du potager

Les bras chargés de la récolte du jour.

Il passe sur mon visage

Comme un air de bonheur.


Tous ces légumes sont sortis de terre

Jour après jour, lentement,

Malgré la sécheresse, le froid et la pluie.

Je les ai veillés, arrosés,

Nourris de compost, de guano et de cendres.

Quand je porte mes deux arrosoirs

Grimpant le sentier qui attaque la colline,

Quand je verse la rasade à chacun

Après que le soleil soit descendu derrière l’horizon,

Quand je redonne un petit coup de compost

Pour que la croissance redémarre,

Je découvre le travail de patience et de constance

Que demande la terre.

Je découvre qu’un légume cela met du temps à pousser

Et que cela demande

Beaucoup de soins et attention pour grandir.


Quand je descends du potager

Les bras chargés de la récolte du jour.

Il passe sur mon visage

Comme un air de bonheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Regard poétique
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 30/09/2014 12:44

A L'oeil qui court, réponse:
Quand j'ai apprécié, mais n'ai pas envie, ou pas le temps, de mettre un commentaire banal. Alors je ronronne. ** )

l'oeil qui court 30/09/2014 22:11



Bon alors pour Nounedeb, encore un potager !



Nounedeb 30/09/2014 07:14

Ronron.

l'oeil qui court 30/09/2014 12:38



Dans le langage de ma chatte, ça veut dire qu'elle veut bien encore quelques caresses. Et dans le tien ?