Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 00:36

 

 

Les députés analysent lundi une proposition de loi, déjà entérinée par l'ancien sénat, visant à réduire les droits des paysans sur leurs propres semences.

 

Pour une majorité d’espèces végétales comme les légumes, ce texte propose d'interdire aux paysans d'utiliser les semences issues de leurs récoltes.
Pour les 21 espèces pour lesquelles l’Europe autorise les semences de ferme (celles produites par le paysans) :  pois chiche, lupin jaune, luzerne, pois fourrager, trèfle d’alexandrie, trèfle de perse, féverole, vesce commune, avoine, orge, riz, alpiste des canaries, seigle, triticale, blé, blé dur, épeautre, pommes de terre, colza, navette, lin oléagineux, ce texte contraint les paysans à acquitter une taxe.


La "contribution volontaire obligatoire" serait reversée ... aux semenciers pour la recherche!

En dehors du paiement de cette taxe, la production et l'échange de semences sont interdits et sont qualifiés de contrefaçons.

 

 


 

semences-anciennes                           Semences de céréales anciennes

 

 

 

 

C'est le droit et la liberté les plus fondamentaux des paysans qui sont menacés :
ceux de garder une partie de leur propre récolte et de la ressemer en vue d'une nouvelle récolte ou de l'échanger.

 


C'est le principe de la solidarité imposée du bas vers le haut.

Alors même que le nombre d'agriculteurs se réduit de plus en plus.

 

  Une menace plus grande sur la biodiversité

 

Un risque sur la qualité de nos repas

 


 

 

 

En savoir plus et agir ...

 


 


Pétition aux parlementaires, cliquez ici

 

_______

 

 

Rassemblement devant l'Assemblée Nationale à Paris


Contre la proposition de loi sur la contribution volontaire obligatoire


lundi 28 novembre à 16 h 30

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires