Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 22:41

 

 

Cuisine des champs et des jardins. On peut aussi l'appeler cuisine sauvage ou naturelle ...

L’aegopode est aussi appelé Herbe aux goutteux, pied de chèvre, petite angélique, herbe de saint Gérard.

 


aegopode« L'aegopode était autrefois beaucoup cultivé, tant comme plante potagère que comme plante médicinale. Elle était réputée pour soigner la goutte, d'où son nom "Herbe aux goutteux" ! En effet, elle soulagerait l'accumulation douloureuse d'acide urique qu'est la goutte.
Riche en sels minéraux (calcium, magnésium, fer), en carotène et en vitamine C, la consommation régulière des feuilles (en salade ou en soupe) détoxifierait l'organisme (convalescence, cure de printemps).
En conclusion, la plante est astringente, diurétique, reminéralisante, stimulante, tonique, vulnéraire. »  

Blog de l’association « Jardin et écotourisme »

 

 

aegopode-a

 


Les orties sont connues pour leurs vertus nutritives et protectrices pour les plantes. Elles ont également de nombreuses propriétés qui nous sont bénéfiques.

« La feuille d'ortie contient des quantités très importantes de caroténoïdes (6 différents, dont le β-carotène), d'acide folique (vit. B9), de vitamines C et E, de Calcium, Fer, Magnésium, Zinc, Bore et Sélénium. On y trouve aussi, en quantité moindre, des vitamines B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 ou PP, B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), D et K, ainsi que de nombreux minéraux : Manganèse, Sodium, Cuivre, Soufre, Iode et Chrome.
Observons que le Calcium est associé au Bore, qui facilite son assimilation, ce qui fait de l'ortie un complément alimentaire intéressant en prévention de l'ostéoporose. Tandis que le Fer est associé à la vitamine C, qui favorise son absorption par l'organisme.

ortiesLa feuille d'ortie contient aussi en forte quantité 18 acides aminés différents (sur 20 existants), dont les 8 acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane et valine) nécessaires au développement de l'organisme. A titre de comparaison, les céréales sont toutes déficientes en lysine (certaines également en tryptophane), tandis que les légumineuses sont déficientes en méthionine. La feuille d'ortie, elle, contient les 8 acides aminés essentiels en proportions harmonieuses, ce qui en fait un aliment complet.

La feuille d'ortie contient encore, entre autres,  de la chlorophylle en quantité importante, de la Silice, des flavonoïdes (quercitine), de la sécrétine (hormone stimulant l'activité du pancréas). Certains sont des composants rares, comme la choline acétyl-transférase, enzyme synthétisant l'acétylcholine, la grande ortie étant la seule plante connue à posséder cette enzyme. Si l'on n'en était pas encore convaincu, c'est bien la preuve que l'ortie n'est pas une plante comme les autres. »

Du blog  URTICAMANIA d’ Yves Tissier, passionné de phytothérapie.

 

Pour connaitre les qualités médicinales de l’ortie, visitez cette page.

 

 

 

Pour réaliser trois feuilletés, il vous faut :

 


- 2 échalotes

- 2 gousses d'ail

- 1 branche de persil

- un gros bouquet de feuilles d'aegopode cueillies au fond de votre jardin, dans un parc public ou à la lisière d'un bois

- 1 bon bouquet de feuilles d’orties jeunes cueillies avec des gants

- 1 tomate

- 6 rondelles de fromage de chèvre

- Un rouleau de pâte feuilletée

- une 1/4 cuillère à café de fenugrec en poudre

- une 1/4 cuillère à café de curcuma en poudre

- une 1/4 cuillère à café de gingembre en poudre

- une 1/4 cuillère à café de coriandre en poudre

- sel

- poivre

- huile d'olive

 

29.10.2014-055a

 

 

 

 

 

 

Effeuillez les orties et l’aegopode et lavez-les.

Epluchez et émincez les échalotes et les faire revenir à feu doux dans une cocotte dans un peu d'huile. Quand elles sont cuites, ajouter l'ail émincé et le persil haché trente secondes. Saupoudrez avec les épices : fenugrec, curcuma, gingembre et coriandre. Salez et poivrez. Déposez les orties et l’aegopode.

Laissez revenir à feu doux pendant 30 minutes en remuant de temps en temps. Si la cuisson devient sèche, ajoutez un peu d’eau.

Hachez les légumes.

 

 

 


29.10.2014-057a.jpgDéroulez le rond de pâte feuilletée. Coupez-le en trois parts. Sur une des moitiés de chaque triangle de pâte ainsi obtenu, déposez des légumes et ajoutez sur le dessus deux rondelles  de tomates. Humectez les bords de la pâte avec de l’eau. Ils colleront mieux. Repliez la pâte pour former les feuilletés. Fermez les bords en y appuyant les dents d’une fourchette. Cassez un œuf et séparez le blanc du jaune. Enduire les feuilletés avec le jaune. Déposez sur le dessus deux rondelles de fromage de chèvre.

Mettez au four, à thermostat 6 ou 200°, pendant 15 minutes.

 


Dégustez avec une salade.

 

 

 

 

DSCN0575a.jpg

 

 

 

 

Bien des jardiniers ayant acheté un pied d’aegopode en jardinerie regrettent leur achat. Ils ne savent plus comment endiguer l’expansion de cette plante de sous-bois. Pourtant, sans le savoir, ils ont chez eux un légume délicieux qui pousse tout seul.

Les orties représentent également un trésor méconnu et pourchassé de nos jardins.

Ces légumes sauvages qui croissent sans effort pourraient avoir une place de choix sur nos petits coins de terre.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court
commenter cet article

commentaires