Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 19:21

 

 

Jean Marie Dumaine, chef cuisinier français, a fait son nid en Allemagne où il bénéficie d'une grande notoriété notamment pour sa cuisine de plantes sauvages.

« Sauge des prés, plantin, bourrache des vignes, moutarde sauvage, plante de peuplier, fleur de carottes, sorbier des oiseleurs... Les plantes me donnent des signes que j’essaie d’interpréter, pour les associer avec des produits plus classiques. Le gui, par exemple, ne se mange pas. Mais une truite cuite en cocotte sur un lit de gui qui la parfume... » dit-il dans un portrait réalisé par le Conseil Général de l'Orne dont il est originaire. En lire plus, ici

 

 

L'aegopode ou herbe aux goutteux contrarie bien des jardiniers. Ils en ont acquis un pied dans une pépinière en tant que couvre-sol mais ont rapidement le sentiment d'être envahis. Extrêmement foisonnant, l'aegopode colonise avec une vitalité déconcertante les coins ombragées et humides. En lançant ses rhizomes souterrains à l'assaut des environs, il conquiert très vite l'espace. Quand il a trouvé un endroit qui lui plait, il est très difficile à déloger. Cependant, la lumière directe du soleil limite très efficacement son développement. Il a pourtant l'avantage de faire profiter de sa verdure des petis coins où presque rien d'autre ne pousse, leur donnant une fraicheur agréable. Il a la qualité d'être un met goûteux. Et peut avantageusement remplacer l'épinard. Ses feuilles, coupées pour faire un plat, repoussent très rapidement prêtes à garnir une tarte salée ou à accompagner un bon rôti.

 

Pour en connaitre plus sur les propriétés de la plante, cliquez ici

 

 

 

 

Photo provenant du blog, le Petit Herboriste

 

 

httpwww.lepetitherboriste.netphotosaegopode1.html-copie-1.jpg

 

 

 

 

Photo provenant du blog, le Petit Herboriste, ici

 

 

httpwww.lepetitherboriste.netphotosaegopode3.html.jpg

 

 

 

Regardez les encoches des feuilles. Elles sont la caractéristique de l'herbe au goutteux ou aegopode.

 

 

httpwww.lepetitherboriste.netphotosaegopode5.html.jpg

 

 

 

Pour réaliser les escalopes sur leur lit d'aegopode, il faut :

 

- 2, 3, 4 escalopes selon le nombre de convives

- 2 échalottes

- 2 gousses d'ail

- un gros bouquet de feuilles d'aegopode cueillies au fond de votre jardin, dans un parc public ou à la lisière d'un bois

- deux carottes

- deux tomates

- une 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre

- une 1/2 cuillère à café de cardamone en poudre

- sel

- poivre

- lait

- farine

- huile d'olive

 

Emincer les échalottes et les faire revenir dans une cocotte dans un peu d'huile. Ajouter l'ail émincé un instant avant de déposer les escalopes et de les faire revenir des deux côtés. Jeter la 1/2 cuillère à café de gingembre et celle de cardamone. Remuer. Recouvrir largement d'eau. Saler et poivrer.

Eplucher et couper en rondelles fines les carottes. Les incorporer dans la cocotte. Ajouter le gros bouquet lavé d'aegopode. Les laisser cuire 5 mns. Retourner l'aegopode. Quand les feuilles sont toutes un peu cuites, compléter le volume d'eau afin que les légumes soient recouverts. Faire cuire à feux doux 40 mns.

 

Déposer les tomates dans la cocotte à côté des légumes. Les laisser cuire 2 mns d'un côté et de l'autre pour pouvoir en retirer la peau. Délayer une grosse cuillère à soupe de farine dans un peu de lait. Sortir les tomates et les escalopes  de la cocotte. Y verser la farine délayée afin d'épaissir la sauce. Remettre les escalope et les tomates 2 minutes.

 

Disposer sur un plat les escalopes, les tomates épluchées et coupées en deux puis l'aegopode et les carottes.

 

Servir avec de belles tranches de pain aux céréales.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court
commenter cet article

commentaires