Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 11:47

 

 

 

 

C’est un petit village de rien du tout.


Une église, avec un clocher accroché à son toit


Qui campe bien haut, bien fièrement vers le firmament.


Il vit au bord de la mer.

 


On voit quelques bateaux de pêche.


Bien modestes, de jolies couleurs


Qui donnent  de la joie aux yeux.

 


Ça fait des années qu’il habite là


Ce petit village.


Au bas de son adresse,


Il écrit France.


 

A l’époque où il est venu s’installer

 

Y’avait rien alentour.


C’était râpé d’herbe rase et de sable.


 

Il est venu d’un pays

 

Dont personne n'avait entendu parler.


Par la mer. En barques.


Pas celles de la plage qui n’ont que trente ans.


D’autres, des si vieilles


Qu’on en a fait du bois pour la cheminée.


 

Il a pu se poser là sans coup férir sans ennui.


Il s’est installé. S’est organisé.


On dit maintenant que son nom est français.


Vous pensez, depuis le temps,


On a oublié qu’il a traversé l’océan.


On demande rien à ses habitants.

 

 

Enfin, jusqu’à aujourd’hui.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Nouvelles et histoires
commenter cet article

commentaires

Elo 17/04/2011 18:27


Il me plait bien ton petit village... Mais je suis plus montagne et sommets eneigés! Bisous


Suzâme 17/04/2011 16:32


Non seulement il est joli ton village, vivant, accueillant par ses couleurs et son histoire mais avec ta narration sur son origine cela me rappelle que le hasard des racines n'existe pas. Ce
village qui avait probablement un autre nom, a choisi de vivre et de rester face à la mer, chez nous en France, mais avant tout dans une région au nom imprononçable. Est-il breton? Tout cela est
mon interprétation. A bientôt. Suzâme