Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 14:33

 

 

 Ecran-géant

 

 



La forêt amazonienne = 60% de la surface mondiale des forêts
Le Brésil = 63% de la forêt amazonienne
Née : il y a 55 millions d'années
Mensurations : 5,5 millions de kms2
1/5ème des réserves en eau douce mondiale
1/10ème de la faune connue
40000 espèces végétales
Depuis 1970 : les hommes ont détruit 18% de la forêt
Notamment par incendie = très grosse pollution en CO2 = modification du climat
La forêt sur toute la planète absorbe 2,4 milliards de tonnes de carbone à l'échelle du globe, soit environ le tiers des rejets de CO2 fossile
La forêt primaire (Amérique centrale et Amérique du Sud, centre et sud de l'Afrique, nord de l'Australie et une partie de l'Indonésie) absorbe 1,2 milliard de tonnes de carbone, mais celui-ci est contrebalancé par l'émission de 1,33 milliard de tonnes du fait de la déforestation au niveau mondial

En 10 ans, la surface de la France a été abattue en forêt amazonienne =
550 000 km2, en partie brûlés.

Les dirigeants brésiliens sont en train de voter une autorisation de déforestation massive de la forêt primaire.
Des autochtones luttent pour maintenir une loi qui protège la forêt. La répression est d'un grande violence. Une pétition tente de soutenir leur action.

 

Cliquez ici


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 09:24

 

 

 

L'orage est sur la France, tu peux faire tes bagages !

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:52

 

 

En Europe : 

 

La Banque Centrale Européenne essaie de savoir où sont passés les mille millards d'euros prêtés aux banques pour revitaliser les entreprises et relancer la consommation des ménages. Les impôts des citoyens européens ont été servis aux banques à des taux défiant toute concurrence pendant que les écoles, les hôpitaux perdent leurs moyens, les remboursements de sécurité sociale diminuent comme peau de chagrin, l'âge des retraites recule. Il s'agit d'un assistanat des financiers pour qu'ils puissent prêter à des taux très élevés aux états. Ceux-ci remboursent ces prêts très chers avec l'argent des citoyens, à qui ils demandent toujours plus. Et pour qui il y a toujours moins.


Qu'ont fait les banques des 1000 milliards d'euros qu'on leur a prêtés ? Rtl-Info. Belgique, cliquez ici

 

 

Pendant ce temps ...

 


En Islande : 

Des banquiers en prison ou en fuite, le refus du remboursement de la dette par les citoyens, la rédaction d'une nouvelle constitution par le peuple, c'est maintenant. En Islande. Tout petit pays de 320 000 habitants.

Cette information commence à se répandre sur facebook. J'avais déjà lu un compte rendu de cette révolution pacifique il y a quelques mois. Puis je n'ai plus rien vu. Je vous propose deux approches de cette (r)évolution pacifique en marche.

 

Une vidéo :

 

 

 

Un article :    La révolution islandaise poursuit sa route, cliquez ici

 

 

En Grèce :

 

Pendant ce temps, les grecs promeuvent la gauche radicale avec le parti Syriza, correspondant grec du Front de Gauche français juste derrière les conservateurs.

"Il revient maintenant au chef de Syriza, un parti de la gauche radicale, hostile au plan d'austérité et arrivé en deuxième position (16,8%) derrière Nouvelle démocratie (18,9%), de tenter de former des alliances pour aboutir à un gouvernement de coalition. Il dispose de trois jours pour y parvenir.

Le chef de Syriza, Alexis Tsipras, a déjà déclaré que la Grèce n'était plus liée par ses engagements envers l'Union européenne et le Fonds monétaire international puisqu'il interprète le vote de dimanche comme un rejet des électeurs des partis favorables au plan de sauvetage européen.

« Le plan de sauvetage a été clairement annulé par le verdict populaire. » — Alexis Tsipras, chef du parti de gauche Syriza

M. Tsipras, 37 ans, veut nationaliser les banques et souhaite qu'une commission internationale enquête sur le caractère légal de la dette publique hellénique."

Radio-Canada, cliquez ici


Les Français ont un niveau de vie trop élevé pour oser le vrai changement et remettre en cause la parole de la finance. Les Français ont encore trop à perdre. Quand ils auront tout donné, ils n'auront plus peur des menaces de la droite. Ils suivront le chemin de l'Islande et de la Grèce... Peut-être.

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 07:13

 

 

 

 

La France s'est pavoisée de rouge. Des chants de liberté s'élevent. La musique prend possession de la rue. Les jeunes, qui depuis si longtemps, avaient fuis la mascarade politique chantent leur espoir enfin réveillé.Ce sont eux les plus nombreux, ce soir. La révolution est en marche pour l'égalité, la justice, la liberté, l'ouverture et la démocratie. De nombreux groupes de personnes de toutes nationalités sont venues dire leur attente d'un pays qui ne les menace plus. L'espoir de pouvoir reconstruire la France et la solidarité, ensemble, soude la foule.

 

 

 

 

 

06.05.2012---5

 

 

 

 

06.05.2012---1

 

 

 

 

 

06.05.2012---2

 

 

 

 

 

06.05.2012---3

 

 

 

 

 

06.05.2012---4

 

 

 

 

 

06.05.2012---6

 

 

 

 

 

 

06.05.2012---8

 

 

 

 

06.05.2012---9

 

 

 

 

 

06.05.2012---10

 

 

 

 

 

06.05.2012---11

 

 

 

 

 

06.05.2012---12

 

 

 

 

 

06.05.2012---13

 

 

 

 

 

 

06.05.2012---14

 

 

 

 

 

06.05.2012---15

 

 

 

 

 

 

06.05.2012---16

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 09:18

 

 

 

"Pendant deux heures et demie, nos invités ont discuté avec la rédaction du secret libyen de Sarkozy", explique Mediapart.

 

Animé par Frédéric Bonnaud, avec : Fabrice Arfi (qui a également révélé  l'affaire Karachi), Karl Laske, Thomas Cantaloube, Pierre Puchot, Sophie Dufau, Marine Turchi, Martine Orange, journalistes à Mediapart, François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart, Jomode Elie Getty, cofondateur du Conseil national Toubou, Patrick Haimzadeh, ancien diplomate, auteur de "Au cœur de la Libye de Kadhafi" (Lattès), Hélène Bravin, journaliste, auteur de "Kadhafi, vie et mort d'un dictateur "(François Bourin) et Héla Yousfi, sociologue à l'université Paris Dauphine.

 

Ces débats permettent de comprendre la gravité des affaires auxquels le président actuel est mêlé, ses craintes pour le 7 mai alors qu'il aura probablement perdu son immunité. Mediapart attaqué par ses soins est contraint de porter "plainte "contre Monsieur Nicolas SARKOZY et X du chef de dénonciation calomnieuse" pour défendre la liberté de la presse et notre droit de savoir qui nous gouverne et comment. Il s'agit de la part du chef de l'Etat d'une utilisation sans doute détournée de la justice. Les avocats de Mediapart expliquent au procureur de la République que "La presse s’est en effet fait l’écho de ce que Monsieur Nicolas SARKOZY aurait déposé entre vos mains le 30 avril 2012 une plainte contre nous des chefs de faux, usage de faux, recel de faux et publication de fausses nouvelles." Et par conséquent Mediapart est amené à déposer sa plainte.

 

... Les dessous d'une république dangereuse.

 

 

 

 

Pour s'abonner à Mediapart (9€ par mois), cliquez ici


 

 

 

 


 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 08:36

 

 

 

La droite est composée aujourd'hui de deux partis d'extrême droite.

   Mediapart
Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 21:26

 

 

 

Mediapart avait invité Nicolas Sarkozy à une émission exceptionnelle, en direct et en vidéo-streaming sur son site avant le premier tour de l’élection. Il a refusé de s'y rendre. Parmi les nombreuses questions que le journal indépendant (sa seule source de revenus sont ses abonnements) souhaitait poser au candidat, l'équipe de journalistes en a estimé 10 particulièrement importantes pour le vote des citoyens. 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 21:39

 

 

 

La corruption d'un futur président de la république français par un dictateur étranger,

Le dénigrement et l'insulte en réponse aux preuves,

L'utilisation de la justice à des fins d'intimidation...

 

Les enquêtes originales de Mediapart actuellement reprises dans de nombreux journaux,

en accès libre

leurs conséquences pour les journalistes.

 

Le seul journal d'investigation français qui a révélé

les affaires Bettencourt, Karachi et Kadhafi

 

En accès libre le Vendredi 4 mai


A partir de 12 heures


(Coût de l'abonnement : 9€ par mois)

 

 

Cliquez ICI

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 14:56

 

 

Créé en 2007, le site d'AVAAZ est un lanceur mondial d'alerte quant à la démocratie en danger, aux droits de l'homme menacés, aux destructions de  l'écosystème et de l'environnement et à propos des grandes questions qui menacent la vie et sa qualité au quotidien et dans l'avenir.

Il défend les valeurs nécessaires à une cohabitation juste et humaine sur la planète. Ses moyens sont ceux que lui donne le public : signature de pétitions à grande échelle et dons.

Il agit souvent dans l'urgence et sa force est le nombre de ses membres signataires.


 

Ses campagnes actuelles :

 

BAYER: Sauvez les abeilles !

Les abeilles et les insectes pollinisateurs sont indispensables à la reproduction végétal (fruits, légumes ...)

Les pesticides les tuent, menaçant toute la chaîne alimentaire. Demain, les actionnaires du plus gros producteur de pesticides, Bayer, pourraient voter l'arrêt de cette production toxique...

 

L'ablation obligatoire des utérus des femmes ouzbek :

 

Le dictateur ouzbek oblige les médecins à couper l'utérus des femmes, sans qu'elles l'aient su ou accepté, pour promouvoir le "contrôle des naissances" à travers le pays.

 

Les tueries en syrie

 

En ce moment même, le régime syrien assassine des hommes, des femmes et des enfants et met des villes entières à feu et à sang. La Chine et la Russie viennent de bloquer toute action internationale à l'ONU

 

Sauvons l'Internet mondial aux États-Unis

Plus de 100 membres du Congrès des États-Unis tentent de voter en secret un projet de loi qui leur permettrait d'espionner tout internaute dans n'importe quel pays sans mandat.

 

AVAAZ lance aujourd'hui une alerte urgente pour sa propre protection. La force de ses actions est grande. Nos pétitions ont permis de réguler bien des projets gouvernementaux ou industriels. Une action a, semble-t-il, été lancée pour détruire le site. Pour nous empêcher de nous exprimer et pour empêcher nos actions pacifiques en faveur d'une vie démocratique et digne.

 

AVAAZ  dit :

 

"En ce moment-même, le site Internet d'Avaaz subit une attaque très agressive. Un expert nous a affirmé qu'une attaque d'une telle envergure est certainement portée par un gouvernement ou une grande entreprise - ces assauts sont massifs, simultanés, sophistiqués et menés depuis le monde entier pour anéantir notre site."

 

AVAAZ demande notre soutien financier pour pouvoir payer les moyens matériels et humains nécessaires au renforcement et à la protection du site.



Vous pouvez découvrir le site,

 

ici.

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 20:04

 

 

 

 

 

La musique démarre comme surgie de nulle part, la foule s’interroge. Que se passe-t-il ?  Un homme, seul, se met à danser comme un illuminé. Mais petit à petit il est rejoint par d’autres gens issus de la foule. Des sourires, un public surpris mais curieux. Le spectacle donne une impression de spontanéité mais tout a été travaillé et coordonné à l’avance !

 

Les premières Flash Mob sont apparues au début des années 2000 aux Etats-Unis. Flash Mob peut se traduire par « foule éclair ». Les Flash Mob réunissent de nombreux participants, qui souvent ne se connaissent pas entre eux mais qui ont eu connaissance de l’évènement via les réseaux sociaux ou plus généralement via Internet. Le but pour les Flash Mobbers est d’apparaitre rapidement dans un lieu public, de faire leur performance pendant quelques minutes et de se disperser tout aussi rapidement.

 

Ce texte est extrait de l'article "Flash mob, qu'est-ce que c'est ?"

 

Vous êtes venu(e) en vacances dans cette Alsace aux forêts profondes. Vous serpentez parmi ses côteaux sertis de vignes tentant en vain de prononcer les noms aux consonnances venues d'ailleurs de ses crus, Sylvaner, gewurtztraminer, edelzwicker. En cas de nécessité, vous commanderiez prudemment un pinot blanc, seul nom de votre guide qui s'apparentât au français. Les Vosges et leurs sommets arrondis vous appellent, mais une faim de loup vous attire plutôt vers Colmar. Vous y avez réservé un hôtel et souhaitez vous raffraîchir avant d'aller goûter la fameuse tarte flambée ou flammekueche. Une immense galette de pâte à pain très fine couverte d'un mélange de fromage blanc, muscade, sel et poivre saupoudré d'oignons adoucis par une marinade d'huile et de sel et parsemé de lardons. Un passage rapide au four avant de venir régaler vos papilles explique votre guide.

 

Vous déambuler dans les rues de la ville alsacienne aux riches colombages et fenêtres pavoisées de géranium rouges quand la foule se resserre. Vous entendez des sons s'élever, une musique aux accents d'aujourd'hui vous parvient. Vous vous faufilez dans la foule compacte. Une allée centrale reste libre. Intrigué(e) vous vous arrêtez pour comprendre l'origine de ce curieux rassemblement.

 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Regard poétique
commenter cet article