Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 10:09

 

 

 

« Comment supprimer la pauvreté ?

- C’est simple ! Supprimons les pauvres !

- Comment faire face à la crise ?

- C’est simple faisons payer les pauvres ! »


Ces solutions, décrites ici de façon simpliste, sont ostensiblement mises en œuvre depuis une dizaine d’années.

 

Dormir-dehors-quand-il-wEn France, le rapport « mal-logement  2011 » de la fondation Abbé-Pierre alerte :

« 3,6 millions de personnes non ou très mal logées, plus de 5 millions en situation de fragilité à court ou moyen terme dans leur logement...


La problématique du mal-logement recouvre des réalités diverses (sans domicile et absence de logement personnel, mauvaises conditions d’habitat, difficultés pour se maintenir dans son logement...), que la Fondation Abbé Pierre cherche à mettre en lumière dans un état des lieux chiffré.

 Parmi les 3,6 millions de personnes confrontées à une problématique 

aigüe de mal-logement


Nicolas Sarkozy - 2006

 

on recense tout d’abord 685 000 personnes privées de domicile personnel.

Dans une publication datant de janvier 2011, l’Insee estime à 133 000 le nombre de personnes sans domicile  en France métropolitaine au début des années 2000.

 

http://www.fondation-abbe-pierre.fr/_pdf/rml_11_chiffres.pdf

 

Dans le même temps, des maires de plus en plus nombreux décident d’ « éradiquer » la misère de leur ville.

 

« La trouvaille du maire (UMP) de Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne : un arrêté anti-fouille de poubelles, signé début octobre. Et en août, les murs de la mairie de La Madeleine, dans le Nord, ont accueilli deux arrêtés municipaux anti mendicité et anti-fouille de poubelles traduits – tiens tiens – en roumain et en bulgare.

(…) La « chasse aux pauvres » serait-elle ouverte ? Oui à en croire Emmaüs, qui organise ce jeudi à Marseilleune opération de mendicité collective sous les fenêtres de la mairie. Histoire de protester contre l'arrêté anti mendicité signé vendredi (journée mondiale du refus de la misère…) par la municipalité. »

On n'arrête plus les arrêtés antimendicité Par Cordélia Bonal  

http://www.liberation.fr/societe/01012366775-on-n-arrete-plus-les-arretes-antimendicite 

 

Pendant ce temps, l’Europe s’achemine à la demande de ses pays les plus riches, vers la suppression totale de l’aide alimentaire qu’elle accordait à ses ressortissants.

 « Créé en 1986 par Jacques Delors et sous l’impulsion du mouvement associatif français, européen et de Coluche, le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) permet depuis 25 ans d'apporter une aide alimentaire à 13 millions d’Européens vivant sous le seuil de pauvreté et dans l’incapacité de s’alimenter par leurs propres moyens. »

Les restos du cœur http://www.restosducoeur.org/content/derni%C3%A8re-chance-pour-le-pead

 

Pour les bénéficiaires, c’est souvent le seul repas de la journée.

 

Cette aide a été mise en place à l’origine sur les surplus de la Politique Agricole Commune qui étaient répartis. Depuis quelques années, l’agriculture ne produit plus de surplus. La participation au financement de l’aide alimentaire a été réalisée sur l’enveloppe de la PAC.


L'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la République tchèque, la Suède et le Danemark  ont saisi la Cour Européenne de justice pour faire établir l’illégalité de cette aide, le budget de la PAC n’ayant pas de vocation sociale.

Ils rejettent tout esprit de solidarité, estimant que c’est à chaque état de pourvoir à ses besoins.

 

La Cour européenne de justice leur a donné raison «  et a conduit la Commission européenne à diminuer, pour l’Europe, le budget de 75%. Le programme passera donc de 480 à 113 millions d’euros. La part de la France sera amputée de près de 80%, et tombera donc de 72 à 15 millions d’euros. » Les Restos du cœur. http://www.restosducoeur.org/content/derni%C3%A8re-chance-pour-le-pead

 En France, ce sont 4 millions de personnes  qui bénéficiaient de ces vivres par l'intermédiaire de 4 associations habilitées : les Restos du Cœur, la Croix-Rouge, le Secours populaire et les banques alimentaires. En 2011, le programme a permis la distribution de 130 millions de repas.

 

En 2013, l’aide s’éteindra totalement.

Son montant correspondait à 1% du budget de la PAC.

Pour 2011, le budget de l'UE s'élève à 126,5 milliards d'euros.

 

 

Bruxelles a préparé un texte proposant un rattachement du programme à la politique de cohésion économique et sociale d'ici deux ans afin d'ajouter un nouveau fondement légal au Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD).

Ce 20 octobre, le Conseil des ministres européens de l’agriculture vient de refuser ce texte donc le maintien de l’aide alimentaire.

 

Vieille-dame-30.jpgL’Europe sociale, qui n’a jamais vraiment commencé à exister, vient là de tomber dans l’abîme.

 

« Les conséquences d'un arrêt aussi brutal d'un dispositif parfaitement géré depuis presque un quart de siècle et représentant seulement 1€ par Européen, ne pourront en aucun cas être compensées pour 2012. » alerte le Secours Populaire.

http://www.secourspopulaire.fr/actualite.0.html?&cHash=792baef569&id_actu=5692


 

 

« Sur l'hiver dernier, les seuls Restos du cœur ont reçu 850.000 personnes et distribué 707 millions de repas. Le PEAD représente un quart d'un budget qui tourne autour de 100 millions d'euros. « Avec la crise économique, nous avons accueilli 25% de personnes en plus sur trois ans. Si on diminue notre budget de 25%, nous nous retrouvons devant une équation impossible », s'alarme Olivier Berthe. »

L'aide alimentaire aux plus pauvres menacée. Louis Morice.

http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20110921.OBS0818/europe-l-aide-alimentaire-aux-plus-pauvres-menacee.html

 

 

 Il y a des pays qui vont se retrouver dans une grande détresse. Le Portugal  pourvoyait 90% de son aide alimentaire par ce financement.

 

Comment ce choix politique qui signe une indifférence à la pauvreté, un refus du principe d’assistance à personnes en danger et un refus de la solidarité va-t-il se traduire pour les 80 millions d’Européens ayant des ressources inférieures au seuil de pauvreté ?

 

Y aura-t-il un élan de fraternité, ce pilier de notre république, cet hiver ?

A côté des victimes du froid, y-aura-t-il des victimes de la faim ?

 

« Derrière les chiffres, se cache la détresse d’enfants et de familles, de personnes âgées, de chômeurs, de travailleurs pauvres, de jeunes… qu’arrivera-t-il si plus de la moitié de cette aide disparaît ? »

Les Restos du cœur. http://www.restosducoeur.org/content/derni%C3%A8re-chance-pour-le-pead


Le Secours Populaire avertit : « Une catastrophe humanitaire est désormais à craindre sur notre continent. »

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 23:02

 

 

Mat-1

 

 

 

 

Pas encore 6 ans, mais déjà marqués comme « à Risque », voire « à Haut Risque » !


" C'est ce qui guette les enfants de cinq ans qui n'obtiendront pas « le score » fixé par le dispositif national d'évaluation en maternelle que l'Éducation nationale s'apprête à imposer dans toutes les écoles.


Les enfants scolarisés en grande section subiront des examens selon le protocole utilisé par les médecins scolaires. Ils seront ensuite soumis à une succession de séances d'entraînement déterminées et passeront en fin d'année, plusieurs épreuves collectives et individuelles de sélection dans un climat de tension intense.

Des enfants de cinq ou six ans, seront alors déclarés en échec avant même l'entrée au Cours Préparatoire, alors qu'à cet âge, quelques mois de plus ou de moins engendrent des différences de maturité importantes."

 

Vous ne voulez pas de ce système disqualifiant et discriminant pour votre enfant, pour votre petite-fille, pour cette nouvelle génération qui arrive ?

Vous ne voulez pas d'une école qui fabrique tensions et angoisses, une école qui fait perdre insouciance et bonheur d'enfance ?

Vous ne voulez pas d'une école source de désespoir tant la barre à atteindre est haute et tant les conditions d'enseignement sont déshumanisées ?

Vous ne voulez pas d'une école qui favorise les têtes pleines de par coeur et s'oppose à la réflexion, à l'initiative et à la créativité ?

 

Vous voulez que ces enfants développent leurs capacités à s'interroger et à interroger le monde et deviennent des adultes créateurs de leur société ?

 

                           

 

                           Vous pouvez signer la pétition :

 

           →      Pas de tri en maternelle

 

 

 

Mat-2

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 18:20

 

 

 

Les Hérissons appellent à l'aide


 

 

 

H-01

 

 


 

Voici maintenant 45 ans qu'Alsace Nature et ses associations fédérées militent pour la protection de la nature et une meilleure prise en compte de l'environnement en Alsace.

Affiliée à France Nature Environnement, Alsace Nature agit localement, permettant l'organisation et l'unité de 147 associations environnementales en Alsace et de près de 2000 membres individuels.

Les actions menées ont été nombreuses et elles ont permis d’obtenir des résultats concrets profitables à l’ensemble de la région : la protection des forêts du Rhin, l’empêchement de l’endiguement de l’Ill, la préservation des dernières pelouses sous-vosgiennes qui subsistent aujourd’hui…

Mais, malgré les discours officiels rassurants, les promesses, les études d’impacts et les enquêtes publiques et malgré des réalisations positives, l’essentiel des investissements publics et privés réalisés aujourd’hui contribuent encore à dégrader nos milieux naturels.


Aujourd'hui la pérennité des actions d’Alsace Nature est mise à mal par le désengagement de partenaires financiers. Pour autant Alsace Nature refuse de s’associer à des fondations créées par des entreprises peu scrupuleuses de l’environnement. Pour que nous puissions maintenir nos actions et diffuser notre message en toute indépendance nous avons besoin de votre soutien financier. Ensemble, continuons à militer pour une Alsace sans GCO, sans nucléaire, pour une Alsace respectueuse de ses milieux naturels pour une Alsace nature…


Les signataires de l'appel considèrent que l’existence d’associations dynamiques et indépendantes est indispensable à une démocratie vivante. C’est pourquoi ils déclarent soutenir Alsace Nature et lancent, au coté du Président Régional, un appel :

  • Aux décideurs publics et privés pour qu’ils prennent en compte plus largement les réflexions et propositions d’Alsace Nature dans la mesure où elles contribuent à une société plus juste, plus solidaire et plus écologique.
  • Aux habitants d’Alsace pour qu’ils soutiennent Alsace Nature en devenant membre bénévole ou membre donateur.

 

 

 

 

Alsace Nature tiendra un stand sur le marché de Noël de Strasbourg                                             

 

A côté de chez vous,

les hérissons

  ont aussi besoin de votre aide

 

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 20:22

 

 

 

Incendie-01

 

 

 

 

Incendie-02

 

 

 

 

Incendie-03

 

 

 

Incendie-04

 

 

 

Incendie-05

 

 

 

Incendie-06

 

 

 

 

Incendie-07

 

 

 

 

Incendie-08

 

 

 

 

Incendie-09

 

 

 

Incendie-10

 

 

 

Incendie-11

 

 

 

 

Incendie-12

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 23:15

 

 

Porte-cochere.jpg

 

 

 

 

 

Une conseillère du Pôle emploi de Toulouse est convoquée devant un conseil de discipline le 13 octobre, pour avoir refusé d’appliquer une procédure qui dégrade, selon elle, le service rendu. Face au démantèlement du service public, les actes de désobéissance de la part de fonctionnaires se multiplient. « L’Appel de Toulouse » propose une riposte concertée, réunissant fonctionnaires et usagers attachés à un service public de qualité.

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 22:48

 

 

 

Ce 15 octobre, le mouvement des indignés, dont les mots de ralliement sont « Tous ensemble pour un changement mondial » a recueilli une déclaration d’intention de manifestations de 951 villes réparties dans 82 pays du monde entier.

 

Indignez-vous.jpg

 

De l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, ils se sont rassemblés en grands cortèges pacifiques, composés d’une majorité de jeunes.

Ils s’élèvent contre la précarité et l’injustice sociale, pour réclamer une vraie démocratie.

« Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser » explique le site « 15 octobre - Tous ensemble pour un changement. » 

 

 

En France, le mouvement ne suscite pas un élan dynamique à l’égal de ceux qui animent la Grèce, l’Espagne ou les Etats-Unis. Des analyses évoquent, en France, une situation moins précaire pour les jeunes diplômés dont le taux de chômage est moins important, une temporisation de la colère par les syndicats, les prochaines échéances électorales.

Ils se nomment les 99%, par opposition aux 1% de très riches et de très puissants qui mettent à genou des peuples entier. Une conscience démocratique est en train de naitre. La jeunesse du monde entier se lève.

 

Ce 15 octobre, 7 villes françaises ont accueilli une manifestation en faveur de la sortie du nucléaire.

 Construction.jpgLes conséquences de l’explosion de la centrale de Fukushima sont absentes aujourd’hui des sujets d’actualités des médias. Pourtant, la situation s’est dégradée de façon importante. Les autorités japonaises n’ont pas pu mettre en place les mesures de précautions et de préventions de la contamination dans les zones dangereuses. Le nombre des victimes est déjà très élevé. Certains experts parlent de conséquences plus graves que celles de Tchernobyl, qui n’ont pas été évaluées par décision politique.

Au Japon, les évacuations nécessaires n’ont pas été effectuées. Les mesures de confinement n’ont pas été prises. Les enfants ont continué à jouer sur des sols fortement contaminés, dont il aurait été indispensable de retirer la couche supérieure. La population continue à consommer quotidiennement de la nourriture contaminée ingérant des particules cancérigènes et pathogènes de façon régulière.

Une des caractéristiques qui accompagne le choix de l’énergie nucléaire dans le monde est la dissimulation de ses risques et l’absence d’information sur les précautions à prendre par la population en cas d’accidents nucléaires, précautions qui pourtant réduiraient considérablement les cancers et les autres pathologies graves de la radioactivité.

Ainsi, le nuage de Tchernobyl est resté pris pendant 10 jours dans une brume fine au-dessus Corse. La balise de détection des pompiers a signalé une contamination. La préfecture a déclaré la balise défectueuse et l’a fait disparaitre. Aujourd’hui, les Corses souffrent en nombre de pathologies correspondant à celles développées en Russie. Mais la reconnaissance de leur origine a été refusée. http://nuage-radioactif.com/

Vidéo – Corse le mensonge radioactif – Jean-Charles Chatard et Eliane Parigi

http://www.youtube.com/watch?v=4kvStVU1T1U&feature=related


Ce 15 octobre 2011, à Strasbourg, les deux manifestations ont fusionné et marché au son des percussions dans un concert créatif de grande qualité.

 

 

 

Percussions.jpg

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 20:06

 

Ils étaient 62, ce 15 août 2010, à s'aventurer dans l'enceinte extérieure de l'INRA de Colmar en Alsace.

Ils étaient 62, ces 28, 29 et 30 septembre 2011, venus de toute la France à leur procès se déroulant à Colmar.

 

L’INRA de Colmar menait, depuis 2006, des essais sur les vignes pour trouver une solution contre le Court-Noué, une maladie virale. Transmise par un ver, la maladie entraine le dépérissement des ceps de vigne et leur mort. La plantation de nouveaux pieds exige la désinfection du sol par des produits chimique que l'Europe projette d'interdire.

 

FaucheursAu centre de l'argumentaire de 62 irréductibles faucheurs contre la recherche génétique, on trouve : la dissémination accidentelle d’espèces dangereuses, les répercussions incontrôlables sur le milieu et sur notre alimentation, et la menace que représenterait la création de nouvelles espèces pour les générations futures.

 

Beaucoup partent de leur expérience de vie, de convictions profondes qui se sont forgées au fil de leur histoire.

 

Il y a le médecin qui dénonce « En trente ans, j’ai constaté l’explosion de certaines pathologies : stérilité, allergies, maladies métaboliques, maladies neuro-dégénératives, cancers… On transforme tout le monde en malade chronique pour le plus grand bonheur des laboratoires ». L'architecte parle quant à lui de son travail sur les chantiers à une époque où évoquer l'amiante marginalisait, à une époque où il a été impuissant à protéger ses collègues de travail. Aujourd'hui, on compte les victimes. Il y a aussi ce faucheur qui parle des risques encourus par la vigne sauvage." La sous-espèce a fortement régressé avec l’avancée de l’agriculture et le recul médiéval de la forêt sauvage, puis avec l’artificialisation des forêts, le drainage et la mise en culture de zones humides enforestées qui lui ont un temps servi de refuge" expose l'Institut français de la Vigne et du Vin sur son site.Il y a le pépiniériste qui cultive des variétés anciennes d'arbres fruitiers et s'interroge sur cette terre au pied des vignes, imberbe de tout brin d'herbe et sans doute gorgée de produit chimique.

 

Ils évoquent en filigrane des produits qui n'ont pas été interdits à temps et ont généré des conséquences graves pour la santé, suggérant qu'il pourrait en être de même pour les OGM. Cependant, s'il est possible de désamianter ou de protéger du plomb, d'arrêter la production d'un médicament s'il est possible de réduire l'émission de poussières dans l'air,il ne sera sans doute pas possible d'éradiquer une dissémination d'OGM.

 


Ils engagent leur personnes dans ce combat, des fonds alors que beaucoup ont de petits revenus, parfois en dessous de seuil de pauvreté, mais aussi leur liberté risquant la prison pour leur engagement .

 

Face à eux, une ancienne directrice de la recherche à l’INRA aujourd'hui retraitée est venue représenter les chercheurs favorables à cette recherche. Elle dénonce dans ce fauchage "le degré ultime de la violence sociale" et parle de "faute morale"

Abeilles-faucheurs.jpg

.

 

 

 

Les faucheurs se réfèrent quant à eux à la maxime de Rabelais « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Ils mettent en relief  le principe de précaution souvent évoqué par les politiques et tout aussi souvent nié dans les faits et leur devoir de désob

 

éissance civile.

 

 

 

"Basta !", agence d'informations sur les luttes environnementales et sociales, est composée de journalistes et d'associatifs engagés.

 

Le projet de site Internet « Basta ! » (www.bastamag.net) consiste à informer sur les problématiques sociales et environnementales, sur la solidarité internationale et l’engagement citoyen.

Sophie Chapelle (journaliste, projet Alter-échos) publie le 14 octobre 2011 un article qui montre la position de l'INRA quant à l'opposition aux plantations à l'extérieur de plants OGM et la position du syndicat de chercheurs SUD Recherche EPST, opposé aux essais et débouche quant à une interrogation sur la liberté des citoyens.Voir lien ci-dessous :

 


Quand l’Inra orchestre une manifestation de ses salariés

                                                            

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 17:58

 

 

 

  

 

DSC02433a.jpg                   Photo Dan Rodgerson 


 

 

Le Rhin a connu une vague successive d’aménagement de 1840 à 1970

afin de  préserver les villages et les champs de ses crues dévastatrices, d’éradiquer les moustiques, source de paludisme, de faciliter la

navigation et de fixer la frontière avec l’Allemagne. Des terres

agricolesont été  gagnées sur les terres inondables et sur les anciens bras

du fleuve. Fertiles puisqu’elles ont été nourries par les sédiments. Le potentiel hydro-électrique du fleuve est exploité.


Le cours du fleuve est raccourci d’environ 30kms entre Bâle et

Mannheim.

 

 

 

 

Sans-titre-1



Carte montrant une boucle du Rhin  avant les travaux.

En rouge sombre figure le tracé d’aménagement élaboré par 

l’ingénieur Johann Gottfried Tulla né à Karslruhe en Allemagne.

Doc. provenant du site http://www.aufildurhin.com/fr/nature/index.htm


 

 

 


Cependant, l’accélération du débit de l’eau provoque une érosion importante du lit du fleuve qui peut selon les endroits atteindre

10cms par an. Une succession d’épis fait de roches (4 millions de

tonnes de pierres) va être mise en place pour ralentir le débit du

fleuve et limiter l’érosion qui sera également compensée par un

apport annuel de 200 000 m3 de cailloux.


 

 

 

 

 

DSC02508a.jpg

 

 

 

 

Les travaux ont amputé la forêt de vastes zones humides. A l’origine,

les eaux apportées par le fleuve se sont infiltrées dans les graviers et se sont accumulées dans les dépressions de la plaine pour constituer le paysage du « Ried alsacien ».

 

Constitué de mares fréquentes et de marais, de rivières phréatiques

(L’eau des rivières provient de la nappe phréatique qui affleure.

Elle est fraîche et limpide.), de petites forêts. Asséchée par la

canalisation du Rhin et le drainage, transformée par le remembrement,

la forêt rhénane a tendance à devenir une forêt traditionnelle perdant

son caractère propre et beaucoup des espèces qui la peuplaient

dont certaines rares. Elle ne draine plus les eaux du fleuve, perdant

la fonction de filtre qu'elle assurait.

 

 

 

 

 

DSC02511a.jpg

 

 

 


 

Les crues du rhin sont dues essentiellement à la fonte des neiges dans

les Alpes de mai à juillet. Elles apportent eau et limon aux plantes.

Elles favorisent une croissance rapide et importante. Une aubépine

en forêt rhénane atteint dix mètres de haut tandis qu’en terrain sec,

elle mesure trois mètres. Neuf étages de végétation peuvent

s’échelonner dans la forêt rhénane dont les arbres présentent un

feuillage laissant passer la lumière. La faune et la flore sont

naturellement nombreuses et variées.

 

 

 

 

 

DSC02432a.jpg

 

 


 

Les mares et marais favorisent la vie des batraciens, des mollusques

et des insectes, la reproduction des libellules qui ont besoin d'eau

douce pour pondre leurs œufs : petits cours d'eau, tourbières,

 

marais,…. Ces lieux humides constituent un réservoir de nourriture

pour mammifères et oiseaux.

 

 

 

 

 

DSC02408a.jpg

 

 

 

 

 

Asséchée, défrichée et aménagée comme zone industrielle, exploitée et quadrillée de routes, la forêt rhénane a perdu 8000 hectares depuis le début du siècle.

Les associations de protection de la nature ont informé et sensibilisé le public. Il fallait également et surtout interpeler les décideurs. Elles ont monté dossiers scientifiques, techniques, juridiques et financiers pour obtenir le classement en réserves naturelles des zones où la biodiversité était la plus grande et présentant des espèces rares.Chaque procédure s'étend sur une dizaine d’années.

 


 Alsace Nature

 

 


Ensuite s’est organisée la gestion de la réserve au sein d’un comité qui intègre les différents partenaires dont les communes ne sont pas le moindre. Elles renoncent à l’exploitation du bois, à la mise en culture de prairies, à l’extension de gravières.

Sont associés administrations, scientifiques, pêcheurs, chasseurs, forestiers, agriculteurs, élus et associations de protections de la nature.

Chaque réserve est confiée à une association de protection de la nature qui fait appliquer les règles de protection de l’environnement auprès des promeneurs, pêcheurs, chasseurs et toutes personnes qui fréquentent la réserve. Cette police est

exercée avec souplesse, l’aspect sensibilisation étant privilégiée. L’objectif poursuivi par les associations est une découverte du milieu, de ses besoins, de ses fragilités pour amener à un respect choisi. Elles offrent ainsi de larges possibilités de promenades commentées tout au long de l’année afin d’offrir cette possibilité de découverte du Ried et de la vie qui l’anime.

 

 


 Plantation de peupliers hybrides réalisée par l’homme.

 Forêt d'Erstein.

 


 

DSC02499a.jpg



 

Le gui s’implante en nombre sur ces peupliers  croisés avec une espèce américaine qui n’a pas de défense contre le parasite.

 

 

DSC02499gui-copie-1.jpg

 

 DSC02501a-copie-1.jpg

 

                                         Le vrai peuplier noir du Ried 

                                          Forêt d'Erstein

 


 

Enfin, les associations participent à l’entretien des prairies notamment par la fauche une à deux fois par an pour éviter qu’elles soient recouvertes par les arbres et par certaines plantes à l’installation galopante.

 

Ces plantes ne sont pas autochtones. Elles ont été importées.

 

Les deux sitées le plus fréquemment et que l'on retrouve en bien d'autres lieux sont :

 

Le solidago canadensis dit « verge d’or » arrive d’Amérique du Nord dans les années 1860. Grâce à son système de rhizomes souterrains, le solidage du Canada forme des populations extrêmement denses – jusqu'à 300 tiges par m2. Il a également  la capacité de produire jusqu’à 20000 graines par tige. Elles sont dispersées par le vent, transportées par les cours d’eau. Ces trois modes de reproduction lui confèrent une grande faculté d’expansion.

 

DSC02404a.jpg

Solidago canadensis

Photo Dan Rodgerson

 

 

La balsamine de l’Himmalaya ou Impatiens glandulifera colonise et envahit rapidement les berges de cours d’eau, les forêts riveraines, les zones déboisées et les lieux humides.

Ses graines sont projetées à plusieurs mètres, par explosion du fruit à maturité. Une plante peut produire jusqu’à 10 000 graines par pied et ses graines sont viables plus de 2 ans dans le sol.

 


 

DSC02417a.jpg                           La balsamine de l'Himmalaya


La balsamine de l’Himalaya (ou balsamine géante), comme la plupart des espèces invasives, forme des populations très denses préjudiciables au développement des espèces indigènes par monopolisation des ressources nutritives du milieu. Elle menace de cette manière les espèces indigènes typiques des zones humides par réduction de leur habitat disponible.

 

Ces vastes massifs entraînent également une homogénéisation de la flore, des paysages. Durant l’hiver, la plante laisse aussi le sol à nu, plus sensible à l’érosion. Des recherches récentes ont également prouvé que l’abondant nectar produit par la plante est très apprécié des insectes pollinisateurs au point de les désintéresser des plantes indigènes, voyant ainsi leur cortège de pollinisateurs détourné.

 

Lorsqu’une espèce invasive envahit un site, c’est toute la pyramide alimentaire qui est concernée et l’équilibre de l’écosystème qui est

remis en question.

 

 
  

 

« Les recherches scientifiques ont été l’occasion de mettre en évidence les services éminemment utiles que rendent les zones humides : étalement des crues et donc protection pour les populations situées en aval, épuration et protection des eaux

phréatiques, grande productivité végétale tant pour les forêts que pour les prairies et, évidemment refuge pour une vie sauvage rare. Ces travaux essentiellement menés sous l’impulsion des écologistes ont abouti dès les années 1970 à la reconnaissance internationale, nationale et régionale. La plupart des inventaires mentionnent les Rieds alsaciens parmi les zones humides les plus remarquables en Europe. » Propositions des associations de nature pour la sauvegarde des Rieds.  http://blog.biodiversite-alsace.org/public/MAI/propositions_ried.pdf 

 

 

 

 

DSC02495a

                                             Forêt d'Erstein

 

 

C'est le début du mois d'août.

L'été bat son plein. La forêt a revêtu sa parure vert sombre.

Un éclat roux sort de l'ombre.

Il orne la branche telle une pierre au doigt.

 

 

 

 

DSC02490a

                                             Forêt d'Erstein

 

 

 

DSC02407

                                          Photo Dan Rodgerson - Ile de Rhinau

 

 

 

DSC02406

                                             Ile de Rhinau

 

 

Le miroir de l'eau multiple et changeant croise  l'image

d'arbres majestueux se penchant 

à l'affût d'un éclat lumineux.

 

 

 

 

DSC02497a

                                            Forêt d'Erstein

 

 

 

 

DSC02493a

                                            Forêt d'Erstein

 

 

 

Rhinau              Ile de Rhinau - Photo Dan Rodgerson

 

 

 

 

DSC02505a

                 Forêt d'Erstein

 

Tâches de rousseur

Couleurs de prairie sèche

Le midi est monté en Alsace.

Vives et hardies, les pousses vertes

Le gris du fleuve s'étire en sourdine.

 

 

 

DSC02507a

                 Forêt d'Erstein

 

Vives et hardies, les tiges vertes assaillent le pierré de la digue.


Les lézards se font absence.


On entend au loin quelques trilles qui parlent de tous ces oiseaux

qui en hiver viendront en grand nombre.

 

 

 

 

DSC02509a

                 Forêt d'Erstein

 

 

 

 

Rhinau2

                                             Ile de Rhinau

 

 

 

                                             Rhinau5

                                             Ile de Rhinau

 

 

Les pics creusent les troncs des arbres qui abritent des insectes.

Ils s'en nourrissent.

Cela n'altère pas la vitalité de l'arbre.

Ici, c'est le pic noir, le plus grand des pics, qui a évidé le tronc.

Une fois l'endroit nettoyé de ses hôtes, le pic peut en faire son nid.

 

 

 

 

 

DSC02512a

                                             Forêt d'Erstein

 

 

 

 

 

Rhinau7

                                             Ile de Rhinau

 

 

 

 

DSC02513a

                  Forêt d'Erstein

 

 

Ils sont quatre, cinq, six ces papillons. Ils ont déserté nos contrées.

Ils n'y trouve plus les prairies nourricières.

Mais y ingèrent moults insecticides.

 

Dans ces forêts préservées

on laisse le bois mort à terre ou sur pied.

 Il est le refuge nourricier des insectes et des oiseaux.

 

Dans ces forêts préservées, on maintient

la prairie et ses fleurs.

 

Les papillons y volètent en nombre.

 

 

 

 

DSC02492a                              Forêt d'Erstein

 

 

La sitelle torchepot se déplace aisément la tête en bas.

Elle coince les glands dans les anfractosités des arbres

pour les décortiquer plus facilement.

Ce tronc garde prisonnière la coque d'un de ces glands.

 

 

 

 

Rhinau3

                  Ile de Rhinau - Photo Dan Rodgerson

 

 

La Forêt Rhénane doit sa diversité à l'eau.


L'Ile de Rhinau est encore la seule forêt Rhénane

inondée régulièrement naturellement.

Les autres réserves bénéficient de travaux afin d'y réintroduire

la présence de l'eau et de favoriser le retour des espèces disparues,

il s'agit de percer des ouvertures vers le Rhin ou le Grand Canal d'Alsace,

mais aussi de curer les anciens bras du Rhin qui se sont asséchés

et d'y faire ressurgir la nappe phréatique.

 

 

 

Rhinau1

                  Ile de Rhinau - Photo Dan Rodgerson 

 

 

 

 

Rhinau4

                  Ile de Rhinau - Photo Dan Rodgerson 

 

 

Voici la vraie fleur de carotte,

La seule à posséder un coeur noir.

 

 

L'avez-vous déjà observée ?

 

 

Pour en savoir plus ?

 

Vous trouverez des sites très documentés sur le net.

Mais je vous dirai qu'il n'y a rien de tel que

de chausser une bonne paire de chaussures et

 de téléphoner au Conservatoire des Sites Alsaciens au 03 89 83 34 10

pour réserver votre place dans l'une de ses nombreuses promenades

au sein de la forêt rhénane.

 

D'autres photos, des idées d'itinéraires, 

c'est ici :

 

Le Grand Ried

 



 

 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 14:25

 

 

Un appel d'AVAAZ

 


Chers amis,


Des milliers d'Américains occupent Wall Street, rejoignant ainsi un mouvement mondial qui, de Madrid à Jérusalem, vise à reprendre la démocratie des mains d'intérêts corrompus. Si nous sommes des millions à les soutenir, nous leur redonnerons le moral et montrerons aux médias et à nos dirigeants qu'il ne s'agit pas d'un mouvement marginal. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition, chaque signature apparaîtra sur un compteur géant en temps réel situé en plein milieu de l'occupation de Wall Street:

Signez la pétition!

Des milliers d'Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Dernière lueur d'espoir en date, ces Américains viennent s'ajouter à un nouveau mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt plus encore. Mais ils ont besoin de notre aide pour réussir. 

Alors que les travailleurs paient la facture d'une crise financière causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Mais ils subissent de fortes pressions de la part des autorités, et certains médias les rejettent d'emblée en les qualifiant de groupes marginaux. Si nous sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous renforcerons leur détermination et montrerons aux médias et aux dirigeants que ces protestations font partie d'un immense mouvement dominant pour le changement.

Cette année pourrait être l'année 1968 de notre siècle, mais pour réussir, ce mouvement doit rassembler tous les citoyens issus de tous les milieux. Cliquez pour rejoindre l'appel à une réelle démocratie -- un compteur géant, qui affichera en temps réel le nom de chacun d'entre nous qui aura signé cette pétition, sera érigé en plein milieu de l'occupation à New York et sera diffusé en continu sur la page de la pétition:

http://www.avaaz.org/fr/the_world_vs_wall_st_fr/?vl

La vague de protestation étendue au monde entier est le dernier chapitre en date dans l'histoire du pouvoir citoyen mondial qui s'est écrite cette année. Le suicide d'un marchand de fruits désespéré en Tunisie a déclenché le combat pour la démocratie dans tout le monde arabe. En Egypte, les gens ont envahi la Place Tahrir et renversé leur dictateur. En Inde, le jeûne d'un homme a amené des millions de personnes dans la rue et a mis le gouvernement à genoux, pour déboucher sur des mesures concrètes pour mettre fin à la corruption. Pendant des mois, les citoyens grecs ont protesté sans relâche contre les coupes injustes dans les dépenses publiques. En Espagne, des milliers d'"indignés" ont défié l'interdiction de manifestations pré-électorales et ont monté un camp de protestation sur la Puerta del Sol pour dénoncer la corruption politique ainsi que la gestion de la crise économique par le gouvernement. Et cet été, dans tout Israël, les gens ont construit des "villes-tentes" pour protester contre les coûts croissants du logement et exiger la justice sociale.

Ces épisodes nationaux convergent vers un même appel mondial et déterminé à mettre fin à la corruption des élites et des dirigeants politiques, qui dans de nombreux pays ont contribué à causer une crise financière désastreuse et veulent désormais que les familles et les travailleurs paient la facture. Le mouvement de masse en réponse peut non seulement s'assurer que le poids de la récession ne soit pas assumé par les plus vulnérables, mais peut aussi aider à rétablir le rapport de force entre la démocratie et la corruption. Cliquez pour soutenir le mouvement: 

http://www.avaaz.org/fr/the_world_vs_wall_st_fr/?vl

A chaque soulèvement, du Caire à New York, l'appel à des gouvernements responsables qui servent leur peuple est manifeste, et notre communauté mondiale a soutenu ce pouvoir citoyen dans le monde entier, partout où il s'est exprimé. Le temps où quelques corrompus se mettaient dans la poche les dirigeants politiques arrive à son terme, et nous sommes en train de construire à la place des démocraties réelles avec et pour les citoyens.

Avec espoir,

Emma, Maria Paz, Alice, Ricken, Morgan, Brianna, Shibayan et toute l'équipe d'Avaaz

SOURCES

Contestation contre Wall Street: «C'est notre Printemps américain!» (La Tribune de Genève)
http://www.tdg.ch/actu/monde/contestation-contre-wall-street-printemps-americain-2011-10-07

Des ralliements aux Indignés de Wall Street (L'Humanité)
http://www.humanite.fr/monde/des-ralliements-aux-indignes-de-wall-street-480995

Le mouvement des Indignés: une réplique du printemps arabe? (Marianne)
http://m.marianne2.fr/Le-mouvement-des-Indignes-une-replique-du-printemps-arabe_a206832.html

Des ministères grecs bloqués pendant l'audit de la troïka à Athènes (Le Monde/AFP)
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/09/29/des-ministeres-grecs-bloques-avant-l-audit-de-la-troika-a-athenes_1579386_3214.html

Le mouvement Occupy Wall St - informations en ligne (en anglais)
http://occupywallst.org/

Le mouvement Occupy Wall Street commence à être pris au sérieux (France 24)
http://www.france24.com/fr/20111003-occupywallstreet-finance-new-york-protestation-internet-reseau-sociaux-capitalisme-critique-banque-occupation

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 16:19

 



 

 

L'UMP et les primaires socialistes


En présence du programme d’Arnaud Montebourg, Jean-François Copé évoque le spectre soviétique, pourtant depuis longtemps tombé en désuétude : " C'est ce qu'ont fait les bolcheviks en 1917 "a-t-il dit. Ces paroles signent un retour en arrière qui montre le désarroi suscité au sein de l’UMP par le succès des primaires.

Le libéralisme a permis et favorisé la démultiplication de la dette. Il ne connait pas de solutions de sortie. Les mesures préconisées mènent à une dégradation financière, économique et sociale graves pour les couches moyennes et populaires et dramatiques pour les pays pris dans la tourmente.

L’argument de l’effondrement économique attendu si la gauche radicale arrivait au pouvoir oblitère la réalité tissée depuis 10 ans en France mais également aux Etats-Unis et dans toute l’Europe.

Si plusieurs voix s’élèvent dans les rangs de la droite pour qualifier l’initiative intéressante, un document a été distribué 5 jours avant les élections à ses membres indiquant les réponses pré-fabriquées à donner aux journalistes. Il s’agit alors de dénigrer la portée de l’évènement. Les prédictions sont un peu comme la météo. Très peu fiables à 5 jours et les réponses aux journalistes inadaptées et saugrenues.


Vers le deuxième tour :


Le débat télévisé du deuxième tour des primaires se déroulera entre Martine Aubry et François Hollande ce soir à 20h35, sur France 2.


Ségolène Royal :


Ségolène Royal a annoncé son soutien à François Hollande pour trois raisons :

- « il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d’amplifier cette avance,

- les solutions neuves que je défends seront prises en compte dans le programme du candidat: réforme bancaire, lutte contre les licenciements, moralisation de la vie politique avec le non-cumul des mandats et mutation écologique de l’économie

- J’ai décidé de prendre mes responsabilités pour aider le plus efficacement possible à la victoire de la gauche »

 

Les Français sont libres :


La position d’Arnaud Montebourg est différente. Il n’estime pas pouvoir garantir que ses positions seront intégrées par l’un ou l’autre candidat. Il publie une lettre adressée aux deux candidats qui « a pour objectif d'éclairer avant dimanche l'opinion finale des 450.000 Françaises et Français qui m'ont fait l'honneur de leur confiance » dit-il.

« Ces femmes et ces hommes sont libres et feront leur choix en conscience. » ajoute-t-il. Il reconnait une majorité civile aux citoyens qui, en connaissance de cause et il s’y emploie, décideront de voter ou de s’abstenir au deuxième tour selon leur propre jugement.

Il semblerait qu’Arnaud Montebourg renonce à ces tractations et alliances souterraines, classiques de la politique. Il semblerait qu’il s’engage sur la voix du respect des engagements pris envers ses électeurs. Il semblerait qu’une promesse de poste négociée vaut moins pour lui que les idées et la parole donnée. Est-ce aussi cela « la Nouvelle France ? »


La politique doit redevenir plus forte que l'économie et la finance :


Arnaud Montebourg s’intéresse dans un premier temps aux facteurs de réduction de la dette et au rétablissement d’une justice financière. « La politique doit redevenir plus forte que l’économie et la finance » dit-il.


Quel contrôle du système financier ?


- Il suggère une mise sous tutelle publique des banques et la séparation des activités de collecte de dépôt et celle d’affaires,

- Il instaure la notion de solidarité bancaire qui se substitue à la solidarité unilatérale du citoyen.

- Il préconise l’interdiction de la spéculation sur l’épargne et instaure des mesures de lutte contre l’évasion fiscale.

- Il appelle à la création d’une taxation nationale et européenne sur les transactions financières.

- Il mentionne la réforme nécessaire des statuts de la Banque Centrale Européenne, afin de lui permettre le rachat de la dette des Etats.


Le protectionnisme :


Arnaud Montebourg définit ensuite les mesures protectionnistes qu’il préconise. Le troisième homme de la primaire interpelle donc Martine Aubry et François Hollande sur les mesures précises et concrètes qu’ils envisagent de prendre pour protéger l’industrie, les savoir-faire, les emplois de notre pays :

- Un arsenal juridique mettant en place les mesures de la « démondialisation » est à instaurer visant à remettre en ordre l’économie internationale qui s’est affranchie de toute règle.

- Il est impératif de mettre en place des mesures de protection empêchant le départ de nos entreprises à forte valeur technologique.

- Les entreprises qui délocalisent doivent être sévèrement sanctionnées

- Le juste échange est une mesure insuffisante qui a fait la démonstration de son inefficacité.


Un Etat probe et démocrate :


C’est le projet de la sixième République :

- qui donne plus de pouvoir au parlement et un rôle de contrôle des institutions,

- qui réduit l’immunité du président de la république,

- qui instaure le droit de vote aux élections locales des étrangers

- qui crée le référendum d’initiative citoyenne …


 

La droite aurait-elle peur de l'égalité ?


L’effondrement de pays proches faisant partie de l’Union Européenne, effondrement qui menace la France, impose le constat de l’inefficacité du modèle économique actuellement en vigueur. Le creusement des inégalités fragilise la base des Etats et jette dans l’indigence un nombre croissant de personnes. 80 millions d’Européens perçoivent des revenus inférieurs au seuil de pauvreté (850€ par mois). 3 millions de Français ont besoin des repas des restaus du cœur pour bénéficier d’un repas par jour.

De quel risque parle donc la droite ?

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article