Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:06

 

 

 

 

 

 

 

Printemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le front national se consolide          ICI

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 20:10

 

 

 

00 Les boucles d'oreilles de la rivière 



"Elle est belle la rivière."

dit la fillette

Les yeux remplis de chatons

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 23:00

 

 

 

 

Le rire de la nuit

 

 

 

 

 

L'oreille du monde s'est ouverte

La nuit a chaussé ses dessous

Et danse le Québec cancan.

 Strasbourg est à Montréal.

 

 

Je vous invite au Canada

 

Prenez le bateau

Laissez vous porter par la houle

 

Entrez dans l'univers de Snow,

croquez le duo


 

 

 

 Prenez votre billet ici


 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:59

 

 

 

Des petits morceaux tout petits

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     05 Au pied du mont jaune            

 

 

                                                                                                            09 Derrière la porte

 

 

                                                                                    10 Terre de contastes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des morceaux plus gros

 

 

 

 

 

 

 

 

05 Au pied du mont jaune

 

 

 

 

 

 

 

 

09 Derrière la porte

 

 

 

 

 

 

 

 

10 Terre de contastes

 

 

 

 

 

 

 

Vos mots à inventer

 

 

 

 

Le 8 mars, les petits morceaux se rassemblent en un

 

Rêve Orange


 

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:58

 

 

 

Des petits morceaux petits

 

 

 

 

 

 

07 Désir évasé

 

 

 

                                                                                                      06 Soir de traine

 

 

 

 

                                                08 Les couleurs font de la musique arc-en-ciel

 

 

 

 

 

 

 

 

  Des morceaux plus gros

 

 

 

 

 

 

                                                                                             07 Désir évasé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   06 Soir de traine

 

 

 

 

 

 

08 Les couleurs font de la musique arc-en-ciel

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mots

 

 

 

 

 

 

 

 

Nuit mouvementée


Un coin de voile s’est pendu.


Bleus  alanguis, douceur.


Rêve de femmes.

 

 

 

 

Or des grands soirs


Le ciel jaillit


Souffle de la terre.

 

 

 

 

 

 


 

       « Leçon n° 1, dit le professeur. Au cœur de la fleur.


           - Les couleurs jouent à pince-mi pince-moi, dit l’enfant.

        Elles font de la musique arc-en-ciel.

 

 

 

 

 

 

 

 

  D'autres petits morceaux

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 06:57

 

 

 

 

Pour ceux qui préfèrent, en tout petit

 

 

 

 

 

 

 

 

                              11 Passion

 

 

 

 

                                                                                                04 Orage orange

 

 

 

 

 

 

01 Au clair du serpent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ou en moyen

 

 

 

 

 

                                                                                                            04 Orage orange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    01 Au clair du serpent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                             11 Passion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ou en mots

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             Quel morceau prendrez-vous ?

 

 


 

Il y a le nocturne,  le lumineux et le paroxystique

 

Ils sont différents et se suffisent à eux-mêmes.

 

Pourtant, ils viennent du même moule et forment un ensemble.

 


 

Un jour, plus tard, quand elle sera finie,

 

je vous montrerai la pièce entière.

 

 

 

 

 

Je sais que certains n'aiment guère ces morceaux.

 

Ils ne leur racontent rien.

 

Ou ils leur sautent violemment aux yeux,

 

Provoquant des noeuds dans leurs circonvolutions réfléchissantes.


           

Peut-être aimeront-ils ces mots.


 

D'autres aiment les petits morceaux sans mots.

 

 

Aujourd'hui, c'est menu des grands ducs.

 

Il y a le choix.


 


 

 

 

Il était une fois une nuit bleue, de ce bleu outremer clair

 

qu'affectionnent les peintres,

 

Assaisonné d'une pointe de ce majestueux bleu de prusse

 

qui se dispute la vedette avec le bleu roi.

 

Un orage orangée-jaune agrémenté d'un soupçon de blanc se lève.

 

Impressionnant. S'enroulant sur lui-même.

 

Mangeant goulument la toile qui perd tout son blanc.

 

Un orage-orange dévore l'absence.

 

 

 

 

 

Tandis que dans cette nuit, le sol ivoire,

 

Emmitouflé de neige, observe lové en position rampante.

 

D'une souplesse lascive et étudiée,

 

Un serpent sans tête dessine la danse du ventre.

 

Quand soudain, une explosion brun chaud

 

Eclate en fines particules.

 

 


 

 

Tandis que loin de là,

 

Les tresses des femmes coulent, indolentes.

 

Des voiles suggestifs aux couleurs violentes

 

Crient l'exacerbation des passions.

 

La brutalité des sentiments s'exhale

 

            Au son des tam-tams.

 

 

Le pas saccadé des danseurs martèle la fête de l'amour .

 

 

 

 

 

D'autres petits morceaux

 

Encore d'autres 

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:02

 

 

 

Le cerisier pleure

 

 

 

 

 

Le cerisier en pleur

 

Deux tas de pierres difformes

 

L'enfant jamais ne rira.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'inspiration  Lilie Norlane

En provenance des Croqueurs de Mots

 

Le 8 mars, Les petits morceaux  se rassemblent en un Rêve Orange


 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 07:34

 

 

 

Le carnet arc-en-ciel

 

 

 

 

 

 

 

Olivier a un petit carnet aux couleurs de l’arc-en-ciel

et une plume ailes de papillon. Il les emporte partout avec lui. Il dessine et écrit le monde. Les arbres, en

le voyant arriver, font la pause. Les bancs publics se recoiffent.

 

Et puis, un jour, il oublie son petit carnet ; Il écrit un livre. 

 

Le petit carnet a faim. Il dévore tout ce qui vit, pousse et demeure autour de lui.

 

Olivier, à quelques temps de là, passe par le parc. Il y trouve son petit carnet.

Seul.

Au milieu de rien.

 

 

 

 

 

 

Aimeriez-vous aller faire un tour à la mer ?

 

Ouiiii !!!

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 09:33

 

 

 

 

 

Cerf volant

 

 

 

 

 

 

-         Le rêve, il vient d’où ?

 

-         Le rêve ?

Il vit parmi les nuages. Il monte. Il descend.

Il gambade.

Il aime s’arrêter auprès des enfants qui

s’ennuient. Ils ont du temps pour jouer avec

lui. Ils se racontent des histoires.

Ceux qu’il préfère, ce sont les enfants qui ont mal

à la vie. Ils s’envolent avec le rêve qui les emporte

en voyage avec de grands éclats d’imagination.

Leurs grands yeux pétillent de merveilleux.


-         Et ils rentrent ?

 

-         Le rêve n’est pas un voleur d’enfants. Il revient   

         souvent et ils partent en vacances le plus souvent

         possible sur leur grand cheval de fantaisie,

         tiré par le cerf-volant des nuages.

 

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 06:59

 

 

 

Nuages-1 

 

 

 

Dans le ciel vivent les nuages. Ils sont nombreux

 

et légers, légers. Ils traversent l'espace, sans se presser,

 

ils passent lentement au-dessus de la terre, comme cela,

 

tout gonflés comme des voiles, ou bien allongés comme

 

des lambeaux de linge. Ils sont beaux.

 

 


 

Nuages-3

 

 

 

 

Eux, ils ne savent rien faire d'autre que se promener. Ils viennent

 

d'un côté de l'horizon, ils vont vers l'autre côté Ils ne sont pas

 

pressés. Ils avancent avec majesté, mais légers, légers en glissant

 

dans l'air bleu.

 

 

 

Nuages-4

 

 

Ils roulent un peu, ils s'étirent, ils lancent quelques

 

volutes en  avant, puis le reste du corps suit en rampant et les

 

panaches de l'arrière se replient. Ils n'ont pas de tête ni de jambes.

 

Ils ont des quantités de corps en un seul, qui bougent et frémissent,

 

comme s'il y avait une troupe d'enfants cachés sous un grand drap.

 

 

 

                                                                                             

 

                                                                                                            J.M.G Le Clézio

 

 

 

 

Nuages

 

 

 

 

Demain, une histoire à épisodes

 

Le monde au bout du crayon

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Peinture et dessins
commenter cet article