Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 08:27

 

 

 

Un candidat de terrain explique comment les têtes politiques d'un parti le vident de sa substance par calcul électoraliste et carriériste. Ce risque, ici explicité pour EELV, est présent dans tout parti politique.


Europe-Écologie-les-Verts, ou le rôle principal dans le dîner de con…,

cliquez ici

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 04:36

 

 

 

Quels sont les dirigeants

 

qui ont grevé le budget de la France ?

 

 

 

Le montant de la dette au fil des présidents

de la république et des premiers ministres.

 

 


Augmentation de la dette :


+ 30 milliards pour Jospin                        + 100 milliards sous Sarkozy

 


 

Présidents                           Montants de la dette                Augmentation         Augmentation/an


1988 : F. Mitterrand.                      302 milliards d'euros    ---   + 361,0 milliards d'euros en 7 ans ---+ 51,5 par an


1995 : Arrivée de J Chirac.          663 milliards d’euros   ---    +   89,5 milliards d'euros en 2 ans --- + 44,6 par an


1997 : Arrivée de Jospin               752,5 milliards d'euros ---   + 159,5 milliards d'euros en 5 ans --+ 31,9 par an


2002 : J. Chirac                              912,0 milliards d'euros ---   + 297,5 milliards d'euros en 5 ans ---  + 59,5 par an


2007 : Arrivée de N. Sarkozy .     1 209,5 milliards d’euros ---+ 507,8 milliards d'euros en 5 ans --+ 101,56 par an


2011 : Fin du Sarkozysme.            1 717,3 milliards d'euros  

 

La France est le 19e pays le plus endetté au monde. Il y a 107 pays qui sont moins endettés.

La France est la cinquième puissance économique au monde. Les Français n’ont jamais été aussi riches.


Où est l’argent ?

 


Une dette catastrophique, la destruction des services publics


La droite fait courir le mythe d’une gauche prodigue et irresponsable. On voit que la gauche au pouvoir a fait moins de dette que la droite. La catastrophe est arrivée avec le dernier mandat de l’UMP.

La France a été plongée dans une situation critique. Les citoyens ordinaires sont contraints de la prendre en charge. Le coût est élevé. Cette situation a servi d’alibi à la désagrégation du service public : école, hôpital, transport, agence pour l’emploi,… Les biens collectifs ont été désagrégés en 5 ans. C’est notre capital commun que la droite a dissout.

 

 

La situation de crise générée par ce modèle libéral est prétexte à la stigmatisation des plus fragiles que l’on paupérise davantage encore (diminution de l’allocation aux adultes handicapés, des allocations logement, des bourses d’étudiants,…) et que l’on accuse de participer à la mauvaise santé économique du pays.

Une situation créée et utilisée pour diviser les Français entre les bons agents de l’économie, les vrais travailleurs et les autres.

 

 

Qu'est-ce qui crée la dette ?


Le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, précise que les niches fiscales et sociales applicables aux entreprises ont représenté un manque à gagner pour les finances publiques de 172 milliards en 2010.

 

Dans un rapport commandé par Didier Migaud  à Bercy fin 2008, il apparaissait que treize contribuables disposant de 15 millions d'euros de patrimoine déclaraient un revenu fiscal de référence inférieur à 3 753 euros annuels grâce aux niches fiscales. Ils ne payaient ainsi que 47 € d'impôts, mais recevaient... 141 700 euros de remboursement, grâce au bouclier fiscal !

Depuis, les parlementaires ont plafonné les niches.  

L’épais maquis des niches fiscales

 

L'évasion fiscale  et les Paradis fiscaux

En 2009, la liste de 3000 résidents français disposant d’avoirs en Suisse non déclarés à l’administration fiscale française (« l’affaire HSBC ») a fait la « une » de l’actualité avant de s’éteindre dans un silence complice.

L'évasion fiscale

 

 

Les intérêts de la dette :


La France a un poste budgétaire de 48,8 milliards d’euros d’intérêts de la dette tous les ans, que les contribuables remboursent avec leurs impôts. Ce n’est que lorsque les intérêts ont été acquittés que la dette peut être remboursée.

 

En 2010, la France a payé 44,6 milliards d’euros d’intérêt tandis que les dépenses d’enseignement scolaire s’étaient montées à 61,3 milliards. Combien d’enseignants supplémentaires la France pourrait-elle payer sans ces intérêts ?

 

 

 Le total des intérêts versés par l’Etat français entre 1980 et 2009 s’élève à 1340 milliards d’euros.

En 2011, la dette s'élève à 1700 milliards.

 


Les solutions libérales : des riches plus riches, des pauvres plus pauvres :


Un rapport de recommandations de Bercy quant aux ressources de l’Etat commandé par Fillon est arrivé début juin 2012. Il n’y serait préconisé aucune augmentation des revenus de l’Etat, aucune nouvelle répartition des impôts, on ne parle pas des niches fiscales.

Les mesures envisagées s’appuient sur la réduction encore plus drastique des mesures sociales. Les ressources des plus fragiles, des fonctionnaires et des pensionnés sont les plus attaquées.

Commandé par Fillon, ce rapport est un chef-d’œuvre de solidarité libérale, l’assistanat des riches par les pauvres.

 

« Du côté des prestations qui seront réduites, se succèdent l'allocation aux adultes handicapés (7,5 milliards), les aides au logement (5,6 milliards), les retraites de la SNCF (3,4), les prestations aux anciens combattants (3) et les bourses aux étudiants (1,7 ). Côté subventions : après les dotations à Réseau Ferré de France (2,6 milliards), viennent les contrats aidés (1,8), l'assistance éducative (1,5), le Fonds européen de développement (0,9) et l'hébergement d'urgence (0,6), soit un peu plus de morts de froid en hiver. »

Dépenses de l’Etat : le rapport choc de Bercy


 

En 2012, Madame Bettencourt, qui gagne 15 000 Smic par an, en associant niches et bouclier fiscal, aurait bénéficié d'un taux d'imposition équivalent à celui d'un revenu mensuel de 1300 €. 

 

En 2011, le groupe Total accumule 10 milliards de bénéfices et paie 0 € d'impôt sur les sociétés en raison d'une niche fiscale.

 


Vous reprendrez bien un peu de dette ?

 

Le gouvernement UMP a diminué de façon conséquente les ressources de l'état en favorisant les riches et en étranglant les citoyens ordinaires.

 

 

Des impôts de plus en plus injustes :

 

Les mesures qui favorisent les riches 

 

 -Les niches fiscales : conditions de dérogation d'impôts qui profitent en priorité aux plus riches

 -Les boucliers fiscaux : plafond d'imposition qui limite le pourcentage d'imposition des revenus

les plus élevés remplacés par une baisse de l'impôt sur la fortune (ISF)

 -Baisse des impôts sur l'héritage

  -Plus une entreprise est grosse, moins elle paie d'impôts : les PME paient 30% d'impôts, les

100 très grosses entreprises du CAC40 en paient 8%.


 Les mesures qui pèsent sur les citoyens ordinaires


 -Gel du barème de l'impôt en défaveur des revenus modestes qui va faire monter leurs impôts.

  -L'augmentation de la TVA prévue pour passer de 19,6 % à 21,2 % en octobre 2012

 

 


LES SOLUTIONS  

 

 -Permettre à la banque centrale de prêter à l’Etat à taux 0% ou 1% et sortir de la dépendance aux banques privées et aux marchés.

 

 -Réforme fiscale de fond à la Roosevelt rétablissant une égalité et une justice de l’impôt (1)

 

 -Loi empêchant l’évasion fiscale (cf New deal)

 

 -Evaluer la légitimité du montant de la dette :

  →  Prendre en compte uniquement les dépenses engagées pour le bien collectif,

   Réfuter les dépenses conséquentes à une injustice des décisions : fiscalité favorisant les riches par exemple,

  → Réfuter les dettes contractées en dépit de l’intérêt public : emprunts aux marchés à taux élevé

 

 

 

(1) Les années 20 ont vu une explosion des très hautes rémunérations. Quand le président démocrate arrive au pouvoir, en 1932, le taux marginal de l'impôt sur les revenus les plus élevés est de 25%. En trois étapes, il fera passer progressivement ce taux à 91%.

En 1935, le" Revenue act" (familièrement appelé "soak the rich tax") remet à plat les règles d'imposition pour les hauts revenus. Les personnes gagnant plus de 200.000 dollars (soit un million de dollars aujourd'hui) par an sont taxées plus fortement, à hauteur de 63%. La loi fut révisée en 1936, augmentant le taux à 79% puis atteindra 91% en 1941. Pendant près de 50 ans, les Etats-Unis vivront avec un taux marginal d'imposition sur les très hauts revenus proche de 80%.

Nouvel Obs


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 22:07

 

 

 

 

Les prochaines législatives grecques vont avoir lieu le 17 juin.

 

François Hollande est favorable comme les autres dirigeants de l’Union à la formation d’une coalition composée des conservateurs (Nouvelle Démocratie) et des socialistes du Pasok bien que Syriza (correspondant au Front de Gauche) soit arrivé en deuxième position lors des précédentes élections.

Les deux premiers partis s’engagent à respecter le mémorandum élaboré entre Athènes et la Troïka (FMI, BCE, Commission européenne) tandis que le pays à sang en est au 9ème plan d'austérité. Les financiers ne semblent pas avoir compris que l'économie marche d'abord par ses consommateurs. Une entreprise sans client pour acheter sa production ferme. Cependant le libéralisme européen continue à réduire de plus en plus les ressources des Grecs dont les conditions de vie deviennent dramatiques. Leur capacité à payer des impôts diminuent d'autant ainsi que les possibilités de remboursement d'une dette dont le taux de remboursement atteint des sommets.

 

Rompant avec la tradition de l'austérité et du libéralisme, Hannes Swoboda, le patron des socialistes au Parlement européen s'est prononcé, en fin de semaine dernière, pour une coalition Pasok/Syriza. Cette alliance déboucherait sur la « renégociation » du mémorandum que les socialistes européens ont régulièrement critiqué depuis des mois. Elle engendrerait une plus grande stabilité politique de la Grèce, estime-t-il après plusieurs voyages sur place.

 

Liêm Hoang Ngoc, député européen et économiste, membre de l'aile gauche du PS, préconise de tout faire pour que la Grèce reste dans la zone euro et qu’elle puisse rebâtir son économie. Il s’agit d’éviter de déclencher un processus par ricochet d’éclatement de la zone euro. C’est pourquoi un débat s’impose quant aux aides du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et du FMI qui ne peuvent pas être des politiques d’austérité aveugles explique-t-il.

 

Le PS s’était abstenu lors du vote du Mécanisme Européen de Stabilité au parlement, laissant le champ libre à la droite. L’UMP a donc voté le passage du texte menant au Fonds européen de Stabilité financière avec la complicité des socialistes. Ce vote a ouvert tous les possibles à la main mise des financiers européens sur les budgets des Etats qui demandent de l’aide. Cela signifie également que les financiers européens dicteraient les réductions de politique de solidarité nationale (sécurité sociale, allocations familiales, éducation, transport, santé,…)

 

Le parti socialiste français va-t-il continuer à se placer du côté de la finance ou demander qu’une solution viable et humaine soit proposée au peuple grec ?

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 22:08

 

 

 

Le libéralisme a besoin pour fonctionner de s'appuyer sur des gouvernements autoritaires s'apparentant à des dictatures qui ne disent pas leur nom.

 

Le bien collectif est l'ennemi de ce système. La loi du profit de quelques uns en est la règle.

 

Mais pour se perpétuer, le libéralisme pris dans une course folle, scie la branche sur laquelle il est assis. Il tue le travailleur dont il détériore les conditions de vie et dont il réduit les emplois. Il tue donc le consommateur.

 

Pourtant, avant même le travailleur, c'est le consommateur qui fait marcher l'entreprise et le libéralisme.

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 22:08

 

 

La gauche (PS 34,4%, EELV 5,7% et Front de gauche 6,8%) arrive en tête de ce premier tour des élections législatives, avec environ 46,9% (estimation Ipsos). L'UMP et ses alliés recueilleraient 34,6%. Le FN 13,7%. Le Modem de Bayrou serait à moins de 2%.

 

Monsieur Coppé commence par évoquer une victoire de la droite. De quelles élections parle-t-il ?

"Je note que les candidats du PS font une alliance systématique avec l'extrême-gauche de M. Mélenchon. Doit-on cautionner une telle alliance électorale ?"

Il ne connait pas bien semble-t-il la répartition des partis. Situer le Front de Gauche à l'extrême gauche est un abus de langage. On peut imaginer l'évocation d'un diable rouge qui viendrait brûler les églises, réinventer le goulag et nationaliser les comptes en banques.

Ceci parle-t-il d'un dépit, celui de ne pouvoir de même faire au grand jour alliance avec cette extrême droite dont son parti a tant contribué à grossir les rangs à son propre détriment ?

 

Dans la bouche de Marine Le Pen, Jean Luc Mélenchon a mené une "campagne de bobo, bruyante et agressive".

 

Ce jeune parti et son leader dérangent. Ils suscitent beaucoup de commentaires. Non des tendres. De ceux que l'on adresse à ceux que l'on veut museler.

 

Nadine Morano, quant à elle, a déclaré sur France 2 : "La triangulaire est évitée (...). Je voudrais appeler les électeurs du Front national qui partagent nos valeurs, mes valeurs, à se retrouver sur ma candidature au second tour".

 

Cette fois, la déclaration de rapprochement avec les électeurs du front National est claire. Il est vrai que Madame Morano a fait parti du gouvernement Sarkozy et de ses incitations ouvertement discriminatoires. Elle ne joue pas à cache cache avec le diable, elle le courtise au grand jour.

 

Jean Luc Mélenchon s'est engagé à combattre les atteintes revendiquées aux droits de l'Homme du Front National en se présentant sur la circonscription que M. Le Pen convoite. Il a fait de son engagement à Hénin Beaumont le symbole d'un retour à notre tradition d'accueil de l'étranger. L'électorat de M Le Pen est resté intact au terme de cette campagne. Jean Luc Mélenchon sera absent du 2ème tour, appelant au vote socialiste.

 

Le cœur est triste ce soir. Le chiendent s'est enfoncé profondément dans nos chemins de France. Il est vivace et résistant. C'est le genre d'herbe envahissante qu'il est difficile d'extraire totalement et qui menace la biodiversité.

 

L'UMP a nourri du compost de la xénophobie les graines toxiques du FN.

 

Le Front de Gauche derrière Jean Luc Mélenchon a choisi d'en extraire les racines.

 

A l'issue de ces élections législatives, le gouvernement socialiste avec sa majorité parlementaire devra, quant à lui, préciser quelle sera sa politique d'accueil des étrangers.

 


Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 21:38

 

 

"Dans cent ans, je suis persuadé que l'on apparaîtra comme des barbares : une société dominée par le fric, avec plein de gens au bord du chemin... Une société qui a perdu du sens : le mal-logement en est une des traces." (1)

 

"Partout en Europe, les dernières années ont été marquées par l'effritement des mécanismes de solidarité, progressivement remplacés par des dispositifs de contrôle et de répression des personnes les plus fragiles.

(...) En France, les arrêtés anti-mendicité se multiplient, le stationnement des gens du voyage relève désormais du pénal, les bidonvilles sont traités sous l'angle de l'ordre public, les prostituées sont refoulées à l'orée des villes,... En Espagne, en Lituanie, aux Pays-Bas, au Danemark, en Italie, en Grèce, le même type de phénomène s'observe.(2)

 

Objet du quotidien pour la plupart d'entre nous, être en possession d'une clé représente pour les personnes en difficulté non seulement l'accès à un logement à soi mais également une stabilité retrouvée, une vie de famille plus sereine, un emploi, ... une vraie place dans la société.(3)


Bernard Devert est devenu prêtre à l’âge de 40 ans alors qu'il exerçait le métier de promoteur immobilier. En 1985, il fonde l'association Habitat et Humanisme. Aujourd'hui il met ses connaissances de l'immobilier au service de la lutte pour le logement des plus pauvres. L' association gère 2900 logements.  Quelques 12 000 familles ont été logées depuis sa création.


Le 3 avril 2012, la Fondation Abbé Pierre présente le bilan positif de son grand chantier s'étendant de 2008 à 2011, “2000 toits pour 2000 familles”. Il s'est concrétisé par la constrution de 2028 logements.

La Fondation lance son nouveau programme de logements très sociaux : “Toits d’abord”.

 

La fondation constate que les loyers ont augmenté de près de 50 % en 10 ans, le gaz a pris 50 % en 5 ans, les dépenses d’énergie se sont accrues de 9,3 % en 2011 pour un ménage moyen (Insee). Par endroits, le m3 d’eau dépasse les 8 €.

Les ménages pauvres et les ménages modestes consacrent en moyenne près de la moitié de leur budget au logement et au fluide.

La fondation Abbé Pierre s'engage dans le subventionnement d'un nouveau programme de logements très sociaux, économes en charge. (4)

 

 

La ministre du Logement Cécile Duflot a reçu jeudi le Collectif des associations unies pour une nouvelle politique du logement, leur confirmant l'arrêt des fermetures des centres d'hébergement pour personnes sans logement encore ouverts dans le cadre du plan hivernal.

 

La ministre marque ainsi sa volonté de mettre en oeuvre une politique humanitaire envers les plus fragiles d'entre nous. Un regard sur les citoyens qui avait été considéré pendant les dix dernières années comme une faiblesse désastreuse pour les finances nationales et un encouragement à l'assistanat.

 

Pour le moment semble-t-il rien n'a cependant été décidé au niveau du gouvernement. Les semaines qui viennent permettront de prendre la mesure de la gauche qui a désormais les rênes du pays en main. Les droit de l'Homme annoncent-ils leur retour en France ?

 


(1) Bernard Devert

(2) Cessons la chasse aux sans abris

(3) Habitat et Humanisme

(4) Fondation Abbé Pierre

(5) Bussiness immo

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 22:21

 

 

 

 

 

 

LES MILLIERS DE LICENCIEMENTS A VENIR,


CONSEQUENCES DE LA GESTION LIBERALE


DE L'EMPLOI 

 



 

(*) Médiapart, le quotidien indépendant du net, fait le recensement des licenciements restés en réserve dans les tiroirs du ministre de l'industrie, monsieur Besson ou des patrons, en attendant que la fin des élections. Parmi ces licenciements, plusieurs sont dûs aux délocalisations d'usines rentables, les fameux licenciements boursiers.

 

C'est cela aussi les conséquences de la politique libérale de droite soutenue par monsieur Schneider.

 

Depuis 2007, la France a perdu 350 000 emplois industriels.

 

 

 

résistance


 

Un comité central d’entreprise s'est réunis chez Air france et devra déboucher sur des négociations avec les syndicats au plus tard le 30 juin. D'après La Tribune, un plan de départs volontaires de 2500-3000 personnes est dans les cartons.


D'après Europe 1 le groupe Good Year voulait mettre un terme à la production de pneus de tourisme à Amiens-Nord, en supprimant 817 postes (sur les 1.300 que compte le site). Il en a jusqu'à présent été empêché par la justice. La situation est en suspens, le groupe n'aurait pas renoncé à son projet.

 

D'après Médiapart,, le dernier site européen de production de Technicolor (ex-Thomson), qui emploie encore 350 salariés à Angers (Maine-et-Loire) pourrait être placé en liquidation judiciaire. Ce qui permettrait à l’entreprise de ne pas s’acquitter de ses obligations légales dans le cadre du plan social.


Une vague d'entreprises actuellement en « redressement judiciaire » pourraient être liquidées :

- Prevent Glass, un sous-traitant de Volkswagen, qui emploie 219 salariés à Bagneaux-sur-Loing (Seine-et-Marne

- la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (550 salariés près de Rouen), actuellement à l’arrêt, en sursis pour six mois

Le groupe Hersant Media (dont le quotidien Paris-Normandie, 110 salariés),

La fonderie Manzoni Bouchot, sous-traitant de Peugeot et Citröen (Jura, 450 salariés)

 Meryl Fiber, une usine de textile du Pas-de-Calais

Le distributeur de presse Presstalis (les ex-NMPP), avec « 800 à 1000 suppressions d’emploi»

Areva (« 800 à 1 000 » postes en moins)

La SNCM (800 emplois supprimés)

Le site PSA à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis, 3 400 salariés) dont la fermeture est envisagée d'ici 3 ans avec un plan de départ volontaires portant sur « 3 000 à 4 000 autres emplois ».

L'usine Rio Tinto (ex-Péchiney) à Saint-Jean-de-Maurienne est menacée.

General Motors vient d’annoncer, juste après le deuxième tour, qu’il allait mettre en vente son site de Strasbourg.

Le fabricant italien de poids-lourds Camiva près de Chambéry va fermer (174 personnes). 

Cet été, le groupe ArcelorMittal doit dire s’il redémarre ses derniers hauts-fourneaux de Florange (Moselle) – plus de 3 000 emplois directs, c'est le deuxième employeur de Moselle.

 

D'autres informations dans Le Monde

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 22:20

 

 

 

Qu'a fait le gouvernement précédent pour empêcher les délocalisations des entreprises rentables gardées cachées dans ses tiroirs ? (1)


Quelles sanctions  envers les entreprises qui obtiennent des primes d'installation et filent exploiter Chinois, Brésiliens, Marocains ou Tunisiens peu de temps après avoir touché l'argent de la France. L'argent des citoyens prélevés par l'impôt ?

 

La loi du systéme libéral soutenue par la droite encourage les grosses entreprises  à utiliser les impôts à leur propre profit.

 

 

 

La droite en quelques années a beaucoup détruit.

 

 

Son projet est d'avoir

les meilleurs travailleurs  au monde

en réduisant leur paie,   

en diminuant leurs congés, 

en augmentant leurs horaires

de travail hebdomadaire,

en repoussant leur retraite.

 

 

 

 

 

La droite offre en perspective à ses électeurs la destruction du social, le mal vivre, Le-Pen.jpgplus de crise et de chômage. Elle fait croire aux Français qu'ils sont de mauvais travailleurs. Pourtant, notre productivité est l'une des meilleures du monde.(2)

 

Cette croyance permet de justifier la suppression de tous les acquis sociaux en cultivant un sentiment de culpabilité chez ceux qui souhaiteraient leur pérénité. Une partie des travailleurs Français, sous le joug d'une prétendue raison, sont prêts à accepter voire à demander la fin de la solidarité nationale. Un vieux fond de mortification religieuse pourrait bien resurgir là et faciliter le travail des libéraux. Le peuple serait fait pour être asservi et non pour s'élever, pour se mortifier et par son sacrifice actuel gagner un hypothétique bonheur ultérieur.

 

 

(1) Sur l’ensemble de la période 1995-2001, les présomptions de délocalisation s’élèvent au total 2,4 % des effectifs de l’industrie hors énergie. 13 500 emplois auraient été délocalisés chaque année.

"Délocalisations et réductions d'effectifs dans l'industrie" INSEE


(2) Les travailleurs américains et français sont les plus productifs des grands pays développés et ont continué de creuser l'écart en 2010 vis-à-vis de leurs concurrents, notamment du Royaume-Uni, selon des statistiques officielles publiées mardi à Londres.

Productivité : les Etats-Unis et le France sont en tête et creusent l'écart


PCF

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:31

 

 

Femme de mineur, Emilienne Mopty est militante communiste. En 1941, elle prend la tête des femmes de mineurs  dans la grève des mineurs du Nord Pas de Calais. Elle entre dans la résistance. Arrêtée en septembre 1942, elle est torturée puis décapitée par les nazis.

 

 

Cet hymne a été écrit en hommage aux gens du Nord. Il parle de cette souffrance de l'ouvrier, de celui qui subit et se bat au quotidien, qui lutte et qui tient alors que c'est inhumain.

 

 

"Une génération a eu la mine et la silicose qui tuait les hommes comme des mouches parfois avant même la quarantaine. Puis ce fut l’amiante. Et aussi les effluves liquides et gazeuses de l'usine Metaleurop qui ont pourri l’eau, la terre et l’air...

 

Et toute l’activité sinistrée à tour de rôle : l’agriculture, le textile, la mécanique.

 

...Les hommes étaient payés à la tâche. Ils s’exténuaient donc...

 

...La mine. C’est d’elle que sont venues toutes les conquêtes ouvrières qui ont ensuite construit ce que les pédants nomment notre « modèle social ».

 

Jean Luc Mélenchon

 

 


 

Du fond d’la mine remonte l’histoire
De tous ces hommes qui ont lutté
Contre l’exploitation barbare
De ceux qui les avaient affamés
Entre les puits rôde la mémoire
De toutes ces femmes qui ont marché
Pour qu’un jour renaisse l’espoir
D’un pays de liberté et d’égalité


 

mineurs abattage joseph philibert quentin 1

 

 

 


 

 

Refrain :
Résistance
Contre les lois du marché
Qui nous laissent sur le pavé
Résistance
Contre ceux qui veulent nous diviser
Et briser la fraternité

Résistance
Car nous n’avons pas oublié
Le prix de la liberté
Ensemble nous sommes,
Ensemble nous vivrons,
Ensemble nous marchons,
Ensemble nous résisterons

Sur ces terres qui n’ont pas oublié
Le nom d’ celle qu’a su résister
Nous marchons ensemble aujourd’hui
Du Puits Dahomey à Billy Montigny
La tête haute, le poing levé
Fiers d’ porter le rouge des insurgés
Pour défendre notre diversité
Notre idéal d’humanité


Refrain :
Résistance
Contre les lois du marché
Qui nous laissent sur le pavé
Résistance
Contre ceux qui veulent nous diviser
Et briser la fraternité
Résistance
Car nous n’avons pas oublié
Le prix de la liberté
Ensemble nous sommes,
Ensemble nous vivrons,
Ensemble nous marchons,
Ensemble nous résisterons

 

L’Emilienne – Family Affair Project
Auteur : Catherine Wurtz – Compositeur : Pierre Wurtz – Arrangements : Family Affair

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 21:19

 

 

 

 

Le libéralisme a fait entrer la rivalité


entre les classes populaires.

 

 

 

 

Balayeur.jpg

 

 

 

Parole de candidat

 

Cet après-midi là, je fais du porte à porte dans le quartier du Ried. Une femme âgée m’ouvre largement sa porte quand je lui parle du Front de gauche et de Mélenchon.

 

Ancienne ouvrière et militante de gauche depuis toujours, elle me parle de son fils. Je découvre que j’ai milité avec lui il y a de cela…

Enfin, dans notre jeunesse.

 

Je reste un moment avec elle.

 

Quand nous nous quittons, elle me dit sur le pas de la porte :


« En votant à droite, les ouvriers votent contre eux. C’est comme s’ils se donnaient eux-mêmes un coup de pied au cul.

Heureusement que Mélenchon est arrivé dans la campagne présidentielle...

Avec lui, nous existons, nous sommes de nouveau quelque chose...

Nous avons un écho, une parole qui est portée et valorisée. »

 

 



Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article