Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 22:30

 

 

 

Elections cantonales 

 

 


 

 

 

Les Français votent de moins en moins :

 

Peut-on dire que la démocratie est victime de l’habitude ?


 Nous sommes nés dedans comme Obélix dans la potion magique.

Mais contrairement à Obélix, nous ne sommes pas privés de démocratie, même si depuis plusieurs années, elle est de plus en

plus malmenée. Notre démocratie est-elle devenue si évidente que nous n’avons plus le désir de la préserver ?


Le vote est un des piliers de la démocratie. Il est l’expression de chaque personne majeure quant à son choix de projet de société, quant aux valeurs dans lesquelles elle se reconnait. Il definit les fondement du  « vivre ensemble » dans un pays. Le vote s’oppose

à la prise du pouvoir par un nombre d’individus réduits qui servent,

en général, leurs intérêts privés en usant du bien commun à titre personnel et privilégie la classe de la société dont elles sont issues.


Peut-on dire que la démocratie est victime d’une perte d’éthique de la part des représentants politiques ?


C’est le sentiment de beaucoup de Français.


Les querelles de personnes au sein des partis pour occuper une place de choix semblent être prioritaires à la mise en place de projets qui prennent en compte la réalité des personnes, en particulier, des personnes pauvres, sans travail ou percevant des salaires très faibles.

 

Il n’y a plus de projets de société bien définis et tranchés entre la droite et la gauche. Beaucoup de personnes qui ont des convictions vraiment à gauche ont le sentiment qu’elles ne sont plus

représentées.


Le prolétariat – au sens étymologique : toutes les personnes qui ont pour seul bien leur force de travail – ne se retrouvent plus dans le PC. Elles vivent aujourd’hui une période de peur : le taux de chômage et les délocalisations sont une menace constante. Les mesures de coercition contre les chômeurs, mauvais élèves de la société, vont croissant alors même que le nombre des emplois vacants s'amenuise. Le spectre de la radiation, de la déchéance vers le RMI, lui aussi soumis à condition d’octroi amène tout naturellement à la recherche d’un bouc émissaire à cette situation.

 

 

La suite demain...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires

CHAMARIE Lydia 24/03/2011 06:55


Pour moi voter est donner à un être humain le droit de faire et d'agir au nom de puissances non identifiées ou identifiées. Ainsi voter est détourné de son but premier. A partir du moment où l'on a
compris cela, tout à coup on se met à penser que voter donne tout pouvoir à des puissances que l'on ne connaît pas. Et là ; c'est grave. Les personnes qui ne votent plus ont peut-être compris plus
ou moins consciemment cela.

Amitié,
Lydia


Armide+Pistol 24/03/2011 01:34


Je crois lire ta pensée