Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 12:43

 

 

La famine dans la corne de l'Afrique repose de façon dramatique la question de la faim.

 

 

Deux personnalités très différentes donnent dans cette page deux analyses complémentaires, parfois concordantes mais aussi antagonistes des causes et des remèdes de la faim. Aujourd'hui, l'ONU établit à 925 millions de personnes les victimes de la faim. Nous sommes 6 milliards. Qu'en sera-t-il quand nous serons 9 milliards aux environs de 2050 ?

 


 

Bruno PARMENTIER, directeur de l'école supérieure d'agriculture d'Angers, ingénieur des mines a écrit :  "Nourrir l'humanité". Il a participé au Grenelle de l'Environnement.
Dans cette émission, il évoque les enjeux de l'agriculture du XXIème siècle avec une simplicité imagée qui définit avec clarté une partie de la question. Ses solutions sont loin d'être toutes écologiques, ainsi, son regret de l'abandon des OGM marque les limites de son raisonnement. Son enthousiasme pour les nanotechnologies dont il dit : "C'est vrai les nanotechnologies, ça peut-être très, très dangereux mais ..." fait frémir.

Mais il prône également l'agriculture biologique telle que peut la décrire Claude Bourguignon.

L'enregistrement de l'émission a été réalisé en 4 parties :

 

 

     

Claude Bourguignon, ingénieur agronome, biologiste de la terre partage son travail et sa passion avec sa femme. Ils ont créé ensemble le seul laboratoire au monde des sols en place.
Ils se déplacent à la demande de groupes d'agriculteurs, de chambres d'agriculture, de lycées agricoles, de gouvernements dans le monde entier pour faire sur 1,50 mètre de profondeur des diagnostics de la terre, dans les champs, là où ils sont appelés à son chevet.
Notre terre qui se vide de sa vie riche et multiple, se dissout dans les nappes phréatiques, les rivières et se meurt. En chaque lieu, différente, elle demande une étude approfondie et un plan de rétablissement unique.
Les Bourguignon établissent la gravité de son état, son alchimie, quel composant fait défaut, quel élément est en excès et préconisent les remèdes à mettre en oeuvre. Naturels, basés sur les connaissances des anciens, sur de minutieuses analyses chimiques, sur une grande expérience et sur des compétences impressionnantes quant à la complémentarité de chaque élément de l'éco-système.
Lors d'un colloque en décembre 2010 "Où va la terre ?" organisé à l'initiative d'Yves Cochet, député vert, Claude Bourguignon explique avec passion la vie de la terre et sa destruction,  provoquée par la révolution verte, les conséquences des ravages des engrais chimiques et les remèdes.

Pour connaître la fonction d'un ver de terre ou des champignons du sous-sol, pour comprendre d'où proviennent les ouragans et 40% du CO2,  pour comprendre comment la terre peut donner des rendements étonnants tout en la présenvant, pour en savoir un peu plus sur le fonctionnement si complexe de notre éco-système...


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Questions humaines et sociales
commenter cet article

commentaires