Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entête31.01.2010

 

 

 

Rechercher

Contrat Creative Commons
Blog L'Oeil qui court by L'Oeil qui court est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://loeilquicourt.over-blog.fr/

.

Les mots

 

Les mots sont des bulles de savon

Fragiles et tendres

Des papillons

Avec des ailes légères

Il y en a qui sont cuirassés aussi

Ils explosent et laissent des éclats dans la chair

compteur pour blog

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 09:40

 

 

 

 

 

Tandis que je caresse d'un poil ferme lustré

Le grain rude du trottoir,

Madame Miche s'agite.

Elle me meut avec énergie

M’imprime des secousses revigorantes

Rythmées par ses conversations

De part et d'autre de la rue.

 

La cinquantaine, le fichu enfoncé sur les oreilles,

Elle échange des propos définitifs

Avec les ménagères des numéros pairs.

" C'est au brillant du trottoir

Que l'on reconnait la bonne épouse"

Lance-t-elle.

 

Courroucé par si peu de reconnaissance,

Je décide de lui montrer l'importance du balai dans tout cela.

Mes poils s'effritent et s’amollissent.

Madame Miche s’effondre un peu sur moi.

 

Peine perdue.

 

"Mon balai a fait son temps s'exclame-t-elle.

Preuve de la vigueur de mon bras.

Je vais devoir le remplacer."

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by l'oeil qui court - dans Nouvelles et histoires
commenter cet article

commentaires

Adamante 22/11/2012 13:19

J'aime ce texte, c'est un plaisir à la pause de midi.